Éco-Business

Asmae Hajjami : “La diversité, un enjeu stratégique pour Société Générale Maroc”

Asmae Hajjami
Directeur général, membre du directoire de Société Générale Maroc

À la fois enjeux stratégiques et leviers de performance, la diversité et l’inclusion en entreprise sont le reflet de notre société dans l’ensemble de ses composantes. Asmae Hajjami, DG de Société Générale Maroc, lève le voile sur la manière dont cette pluralité s’exprime au sein de la banque et sur son engagement pour promouvoir des valeurs fondées sur le mérite et la justice.

Comment percevez-vous l’appropriation des enjeux de la diversité et l’inclusion par l’entreprise marocaine ?
Il existe, certes, une réelle dynamique et, si beaucoup d’efforts ont été fournis en ce sens, il faut aussi reconnaitre qu’il reste un long chemin à parcourir pour que la diversité et l’inclusion soient véritablement ancrées dans les pratiques managériales, les modèles de leadership et, fondamentalement, les pratiques RH. Fort heureusement, de plus en plus d’entreprises marocaines s’engagent et prennent conscience que les organisations sont jugées autant pour leurs performances économiques et leur santé financière, que pour leurs indicateurs extra-financiers et, notamment, le respect de l’éthique et la promotion de la diversité et de l’inclusion.

De quelle manière les entreprises peuvent-elles capitaliser davantage sur une culture inclusive, ainsi que sur leurs responsabilités sociétales vis-à-vis de leurs collaborateurs ?

Favoriser la diversité et l’inclusion est la clé pour construire une entreprise à la fois performante et innovante, responsable et ouverte sur le monde. La société marocaine est constituée de nombreuses composantes et cette pluralité, qui est une véritable richesse, doit se refléter au niveau de l’ensemble du tissu professionnel et des instances de gouvernance, aussi bien dans le secteur public que dans le secteur privé. Quand on comprend l’impact des biais culturels, quand on analyse les transformations sociales qui traversent les générations -dans certains cas à contrecourant-, on se rend à l’évidence qu’il est nécessaire d’implémenter des programmes destinés à renforcer la diversité et l’inclusion à tous les échelons, eu égard à leur importance en tant que leviers de croissance inclusive et équitable, leviers de compétitivité pour les organisations et facteurs d’attractivité pour les talents et les investisseurs.

À l’échelle nationale, quels sont l’apport et l’engagement des différentes parties prenantes dans le renforcement de l’inclusion et la diversité ?

Depuis l’intronisation de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, plusieurs chantiers ont été conduits dans le but de renforcer la diversité et l’inclusion au Maroc. Avec des avancées encourageantes en matière de statut des femmes, en l’occurrence le Code de la famille, ainsi qu’un ensemble de dispositions législatives qui marquent une vraie rupture en termes d’effectivité de cette stratégie de diversité (nouvelle Constitution, loi sur les SA, Stratégie nationale d’inclusion financière..).

Bien entendu, beaucoup reste à faire et, justement, le Nouveau modèle de développement, validé par les hautes instances de l’État, et constituant la feuille de route du nouveau gouvernement, définit cette ambition très forte de rendre possible au Maroc une croissance plus inclusive et plus équitable envers toutes les composantes de la société, femmes et hommes, jeunes et moins jeunes, territoires et régions…, œuvrant ainsi à améliorer l’accès et la qualité de l’éducation, à renforcer l’employabilité des jeunes, et en particulier des femmes, et à généraliser progressivement le système de couverture sociale. Rappelons, également, la tenue au Maroc de nombreux forums d’envergure internationale, qui aboutissent à des actions concrètes en faveur du renforcement de la diversité et l’inclusion.

Citons, à titre d’exemple, les deux dernières éditions du ‘’Global Women Summit’’ (GWS), organisées sous la Présidence d’Honneur de Son Altesse Royale la Princesse Lalla Meryem. Parallèlement, aussi bien le secteur privé que la société civile, mènent fréquemment des actions destinées à promouvoir la diversité et l’inclusion en tant que leviers de développement et de cohésion sociale. Ces efforts commencent à porter leurs fruits, quoique les avancées n’ont pas encore atteint le niveau de nos ambitions, notamment en termes d’employabilité des femmes en général et des femmes diplômées en particulier.

Société Générale Maroc est fortement engagée en matière de diversité et d’inclusion. Quels sont les actions et programmes que vous avez implémentés dans ce cadre ?
Soucieux d’être en harmonie avec la diversité des clients que nous servons et la pluralité des écosystèmes dans lesquels nous opérons, le groupe Société Générale a considéré  depuis plusieurs années la diversité  comme un enjeu stratégique et de premier ordre. Une diversité qui est abordée dans son acception plurielle : genre (égalité femmes-hommes), âge (équilibre entre les générations), handicap (intégration des personnes en situation de handicap)… En ce sens, et forts de nos convictions déjà établies depuis plusieurs années chez Société Générale Maroc, nous supervisons au Maroc, avec détermination et volontarisme, le déploiement du programme mené par la BU Afrique Méditerranée et outremer de Société Générale  «Diversity For Africa», et plus particulièrement dans sa composante «Diversité et Inclusion».

Ce programme s’inscrit dans la droite ligne des engagements pris par le Groupe Société Générale, qui a notamment adhéré en 2016  aux ‘’Women’s Empowerment Principles’’ sous l’égide du Pacte mondial de l’ONU, portant sur l’égalité professionnelle entre femmes et hommes. Les réalisations majeures au sein de Société Générale Maroc ont consisté à d’abord consolider les acquis forts de notre histoire et du potentiel de notre pays et, ensuite, à aller encore plus loin en mettant en œuvre une stratégie ambitieuse de gestion des talents, qui a mis l’accent sur l’accompagnement des parcours de carrière et le développement professionnel des femmes.

Qu’est-ce qui différencie l’approche de Société Générale Maroc en matière de renforcement de la diversité et de l’inclusion ?
En tant qu’acteur international reconnu pour ses politiques de lutte permanente contre toutes les formes de discrimination, nous nous réjouissons de contribuer à la promotion de la diversité au Maroc. Depuis plusieurs années, notre groupe a été précurseur dans la nomination de jeunes femmes à des postes de direction, convaincu que le renforcement de la représentativité féminine à tous les niveaux de notre organisation est, plus qu’un droit, ou un symbole d’ouverture et d’émancipation, mais plus encore, le fondement de notre concept de mérite et de nos valeurs d’équité et de justice.

Cette représentativité des femmes a, également, été appuyée en termes d’accès à des fonctions, notamment techniques, qui étaient traditionnellement ‘’réservées’’ aux hommes. Ce qui est vrai pour les collaborateurs de Société Générale Maroc est aussi vrai pour ses organes de gouvernance, notamment le conseil de surveillance de la banque qui ne compte pas moins de 5 femmes administrateurs. L’engagement de Société Générale Maroc, en matière d’inclusion et de diversité, s’exprime aussi en faveur de notre écosystème. L’inclusion des femmes repose, en effet, pour beaucoup sur l’accès au financement. Ce qui passe par un accroissement du taux de bancarisation des femmes, mais aussi par la conception d’une offre innovante de produits et services bancaires.

J’en veux pour exemple la récente signature d’un accord entre Société Générale Maroc et la BERD, portant sur une ligne de crédit de 25 millions d’euros destinée aux financements durables, et dont l’un des objectifs vise le renforcement de l’égalité hommes/femmes en matière d’accès aux financements verts. Ces actions, et bien d’autres, incarnent le fondement de notre concept de l’équité :  être totalement intégré au sein d’une société qui promeut des valeurs nobles, fondées sur le mérite, la justice et l’égalité des chances.

Pouvez-vous nous dresser les contours de votre politique de renforcement de la diversité et de l’inclusion, ainsi que les futures actions que vous comptez mener en ce sens ?

Société Générale Maroc compte renforcer ses actions en se fixant de nouveaux objectifs chiffrés et ambitieux en matière d’inclusion et de diversité, en phase avec l’engagement du groupe qui érige ces enjeux au rang de priorité, au sein de l’ensemble de ses filiales de par le monde. Le déploiement du programme «Diversity For Africa» sera poursuivi. Les chantiers majeurs que nous avons lancés seront maintenus. Nous continuerons à libérer les énergies grâce au programme «mentorat et rôles modèles» qui bénéficiera, cette année, à une nouvelle promotion. Nos engagements «work life balance» sont, plus que jamais, d’actualité au profit de tous les collaborateurs.

Les process RH, en matière de recrutement, de promotion et de rémunération vont continuer à se renforcer et à accompagner les pratiques managériales à tous les niveaux. Nous avons aussi souhaité labelliser tous ces engagements et ces réalisations en leur donnant un cadre formel grâce une certification internationale en termes de gender equity et le process est en cours. De manière globale, nous nous inscrivons dans les dynamiques positives de notre pays et nous comptons y contribuer. Je cite, à titre d’exemple, les initiatives menées par Bank Al-Maghrib, ainsi que d’autres acteurs publics, en matière d’inclusion financière et d’accès des femmes à des instruments de financement.

Sanae Raqui / Les Inspirations ÉCO

Change : l’économie marocaine lourdement impactée par la hausse du dollar



Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Bouton retour en haut de la page