Éco-Business

Appui au tourisme : la tutelle passe à la caisse

Bonne nouvelle pour les hôteliers qui vont recevoir, dans les prochains jours, une enveloppe d’1milliard de dirhams. Ce fonds est dédié au soutien financier des EHT classés, désirant améliorer la qualité de leur offre de produits et services. 

La patience des patrons d’établissements d’hébergement touristique (EHT) a fini par payer. Les hôteliers vont bientôt pouvoir bénéficier de la subvention dédiée à la mise à niveau de leurs établissements et assurer un redémarrage rapide de leurs activités, a annoncé la ministre du Tourisme, de l’artisanat et de l’économie sociale et solidaire.


La subvention octroyée -à hauteur maximale de 10% du chiffre d’affaires (CA) réalisé par l’établissement concerné au titre de l’année 2019 et plafonnée à 10 millions de dirhams (MDH)- vise à atténuer l’impact de la pandémie sur les professionnels du tourisme, rappelle le département dirigé par Fatim-Zahra Ammor.

Doté d’une enveloppe de 2 milliards de dirhams (MMDH), le plan d’urgence, déployé dans ce sens, accorde donc une place primordiale à la mise à niveau des établissements hôteliers.

50% de cette manne, soit 1 MMDH, est dédié au soutien financier des EHT classés, désirant améliorer la qualité de leur offre de produits et services (entretien des équipements et espaces, intégration des énergies renouvelables, transformation digitale, formation, …). La répartition régionale des subventions allouées a été fixée en fonction de la capacité litière de chaque région.

Concernant celles dont la somme des demandes n’a pas dépassé le budget alloué à la région, ces dernières ont été satisfaites à 100%. Pour les autres régions, les subventions ont été accordées selon une péréquation nationale permettant de répondre aux différents besoins exprimés dans un esprit de solidarité interrégionale.

Par ailleurs, et pour encourager les petites structures, les demandes inférieures à 500.000 DH ont toutes été intégralement satisfaites. Pour rappel, un appel à manifestation d’intérêt (AMI) avait été lancé par la SMIT, le 21 février 2022, pour recenser les ÉHT souhaitant bénéficier de l’appui financier de l’État. Cet appel a eu un engouement considérable auprès des opérateurs hôteliers, à travers tout le territoire national et toutes catégories d’établissements confondues.

Le nombre de bénéficiaires s’élève à 737 unités, ayant toutes proposé des programmes d’investissement visant la préparation de la relance. Un deuxième AMI est prévu courant juillet prochain pour couvrir les demandes d’appui des EHT aux problématiques spécifiques, promet la tutelle.

Khadim Mbaye / Les Inspirations ÉCO


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Bouton retour en haut de la page