Éco-Business

17% des investissements marocains en Afrique sont réalisés par des entreprises domiciliées à CFC

Saïd Ibrahimi, directeur général de Casablanca Finance City./DR

17% des investissements marocains en Afrique proviennent d’entreprises domiciliées à Casablanca Finance City (CFC), a affirmé, jeudi à Paris, le directeur général de cette place financière, Said Ibrahimi.

CFC a une forte empreinte en Afrique, a souligné Ibrahimi lors d’une conférence-débat sous le thème «Maroc, hub financier». Il a rappelé dans ce sens que Casablanca se positionne aujourd’hui comme 2e place au niveau du continent derrière Johannesburg.


CFC est une réalité opérationnelle avec plus de 100 entreprises qui y sont labellisées, a-t-il expliqué. Ibrahimi de préciser que parmi ces entreprises figurent de grands noms internationaux, des banques prestigieuses, ainsi que d’autres structures financières à l’instar du Fonds Africa50, créé par la BAD et spécialisé dans le développement des infrastructures.

Après avoir souligné que CFC est un écosystème de plusieurs catégories d’entreprises, Said Ibrahimi a fait savoir que de nombreux opérateurs économiques internationaux ont choisi de déplacer leur siège à Casablanca dans l’objectif de renforcer leur présence en Afrique.

Il a par ailleurs passé en revue les opportunités qu’offre CFC aux entreprises. Il a notamment cité les incitations fiscales et plus particulièrement une fiscalité avantageuse en matière d’impôt sur les sociétés et d’impôt sur le revenu, ainsi que d’autres mesures portant notamment sur l’exonération des droits d’enregistrement sur les actes de création d’entreprise et d’augmentation de capital.


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page