Auto

Mercedes-Benz Classe E Coupé : encore plus fascinant

Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco

À l’instar de la berline dont il dérive, le coupé Classe E passe par la case restylage. Il en ressort avec de nouveaux attributs tant sur le plan esthétique que technologique. Objectif : générer plus d’émotions, aux passants comme au conducteur.

Conséquence logique au récent lifting appliqué à la Mercedes Classe E, la carrosserie coupé déclinée de cette berline adopte à son tour le même traitement. Un restylage de milieu de vie qui n’a d’autre but que d’offrir un coup de jeune à cette sportive allemande, pour la rendre encore plus sexy et attrayante face à une concurrence compatriote plutôt active. Question style, cette cure de jouvence se devait d’abord d’aligner ce modèle sur les récentes productions de la firme étoilée. C’est chose faite !


Tout est dans le regard…
D’un langage stylistique à un autre, le design de Mercedes ne cesse d’évoluer. Aujourd’hui, cette identité visuelle est immédiatement reconnaissable à travers des projecteurs avant au boîtier plus plat et dans lequel des LED en forme de boomerang font office de feux de jour et de paupières. C’est précisément l’évolution extérieure la plus marquante du restylage de la Classe E Coupé. À l’avant toujours, et c’est l’autre gros changement, la calandre a été totalement redessinée et montée un peu plus verticalement… Nom d’un double haricot ! À l’arrière, on constate très peu d’évolutions si ce n’est un bouclier remodelé et des blocs de feux dont le graphisme interne a été légèrement remanié. Dans le reste des changements, le catalogue accueille quatre nouvelles teintes de carrosserie ainsi que de nouveaux modèles de jantes. Dans la gamme Maroc, la taille de ces roues va de 18 à 20 pouces selon les trois finitions proposées, à savoir Avantgarde, AMG Line et AMG Line +.

Quoi de neuf au volant ?
Le volant !
Dans l’habitacle, les concepteurs et designers du véhicule ont jugé bon de ne rien chambouler. Logique : on ne change pas une formule qui gagne. Cependant, et pour maintenir le coupé Classe E au diapason dans son segment, un tout nouveau volant lui a été greffé. Pourquoi «au diapason» ?
Car, aujourd’hui plus qu’hier, un volant ne sert pas seulement à diriger un véhicule, et plus particulièrement sur une Mercedes. Comme la E berline, ce coupé adopte la nouvelle génération de volant dit capacitif et intégrant non seulement les commandes tactiles dites Touch-Control de gestion de l’instrumentation 100% numérique et de l’écran multimédia, mais aussi des fonctionnalités sécuritaires plus étendues. Il s’agit en fait d’un volant intelligent qui détecte si le conducteur le tient ou non et qui interagit avec les systèmes d’aide à la conduite dernier cri, comme le régulateur de distance de dernière génération Distronic Active et l’assistant directionnel actif. Pour le reste, l’intérieur du coupé E n’évolue qu’à travers l’adoption de nouveaux équipements comme le chargeur sans fil pour smartphone ou l’Assistant vocal intelligent MBUX (Hey Mercedes). Ces deux équipements figurent d’emblée sur ce modèle qui est proposé en trois finitions baptisées Avantgarde, AMG Line et AMG Line +.

Une offre bien étudiée
La première reçoit d’office la sellerie en cuir, la clim’ auto bizone, les radars de stationnement couplés à la caméra de recul, l’interface multimédia avec fonction mirroring, les rétros rabattables électriquement, l’éclairage d’ambiance à 64 couleurs, le capteur de pluie, le détecteur de somnolence du conducteur, les phares full LED, les jantes alu’ de 18’’ et le sélecteur de modes de conduite Dynamic Select. Le deuxième niveau ajoute notamment le toit ouvrant panoramique, le surveillant d’angle mort, le vitrage surteinté, les sièges avant mémorisables, des écrans plus grands (12,3’’), un GPS (par disque dur) et des jantes de 19’’, tout en mettant l’accent sur les habillages AMG (calandre diamantée, bas de caisse, déflecteur…) En haut du tableau, l’AMG Line + fait fort ! Jugez-en par vous-mêmes : sellerie en cuir Nappa, installation audio signée Burmester, phares intelligents Multibeam LED, stationnement à caméras 360°, sièges avant climatisés, jantes de 20’’, Distronic Active, assistant directionnel actif, assistant d’angle mort actif, affichage tête-haute et même fermeture assistée des portes ! Mécaniquement, le choix de l’importateur (Auto Nejma) s’est focalisé sur deux versions diesel, à savoir la E220d (194 ch/400 Nm) et la E400d (330 ch/700 Nm). Si toutes deux recourent à une boîte automatique à 9 vitesses (9G-Tronic), seule la seconde ajoute la transmission intégrale 4Matic. Bref, que d’équipements, de contenu technologique et de raffinement qui justifient amplement un positionnement tarifaire allant de 664.000 DH à plus d’un million de dirhams.

Jalil Bennani / Les Inspirations Éco Auto

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Bouton retour en haut de la page