Archives

Smart City Expo, un bilan très «smart» !

La première édition africaine de la Smart City Expo Casablanca a officiellement pris fin, après avoir dépassé toutes les prévisions, recensant 5.000 participants, 33 villes étrangères et 14 villes marocaines représentées.


Smart City Expo Casablanca, événement organisé par Casablanca events et animation (CEA) en partenariat avec la Wilaya de la région Casablanca-Settat, le Conseil de la ville de Casablanca et le Conseil de la région Casablanca-Settat, s’est achevé et a dressé son bilan d’activité. Il a réuni administrations publiques, acteurs économiques, architectes urbanistes, chercheurs universitaires et société civile pour discuter, débattre et échanger des voies les plus efficaces en vue d’une transformation radicale et profonde de la ville de Casablanca pour en faire un écosystème vivant, rythmé par les dernières innovations en matière de connectivité urbaine. Des experts nationaux et internationaux, ainsi que des entreprises spécialisées dans le développement urbain, venus des quatre coins du monde, se sont ainsi donné rendez-vous à la capitale économique du Maroc pour discuter et décider des meilleures pratiques et baliser le terrain afin de bâtir des politiques urbaines inclusives, innovantes et durables.

Au total, ils étaient 5.000 professionnels à se déplacer pour prendre part à cette célébration de la technologie socialement responsable. Ils ont suivi les échanges de 83 intervenants autour du thème «Villes ouvertes, inclusives et innovantes». En tout, 47 villes nationales et internationales étaient représentées. Parmi eux, des représentants d’administrations publiques, des acteurs économiques, des architectes urbanistes, des chercheurs universitaires, et des membres de la société civile, etc.

Pendant trois jours, des experts nationaux et internationaux et des entreprises spécialisées dans le développement urbain ont vivement échangé sur les meilleures pratiques à mettre en place en faveur d’une stratégie de transition vers un modèle de ville intelligente. L’événement ne s’est toutefois pas contenté de réunir les professionnels, mais s’est également ouvert au grand public à travers le Smart City Connect, qui s’est tenu en marge du Smart City Expo.

Le public a eu droit à l’Université en ville, un espace d’exposition des initiatives citoyennes et un concours d’applications mobiles baptisé Al Amal Hackaton, à l’issue duquel 3 jeunes ont été sacrés. Les Casablancais ont par ailleurs bénéficié du free wifi dans la ville et ont pu suivre en avant-première le film «Human» de Yann Arthus Bertrand, Place des Nations Unies. L’objectif étant de vulgariser le concept de Smart City, de mettre les Casablancais à l’honneur et de créer des liens sociaux et culturels.


 

Roy Vercoulen
Vice-président Europe du Cradle to Cradle Products Innovation Institute (C2CPII)

«Une ville ne peut être intelligente que par un modèle de développement durable»

Les Inspirations ÉCO : Comment définissez-vous le concept d’économie circulaire ?
Roy Vercoulen : L’économie circulaire est une économie auto-régénératrice par essence. Cela signifie concrètement que tous les produits (matériels et composants) se doivent d’être conçus en respectant une logique de récupération et de réutilisation ininterrompues. À défaut, les produits doivent être biodégradables au profit d’une réintégration «propre» au sein du circuit naturel. De même, ces produits, ainsi que les produits chimiques qui en résultent ou qui entrent dans le processus de conception, doivent être sans danger pour les êtres humains et la planète. Une identification de ces éléments, ainsi que des tests de dangerosité, sont, par conséquent, nécessaires. Il va sans dire que, pour réussir un modèle d’économie circulaire, les produits sélectionnés imposent l’exigence d’un impact positif sur l’environnement (eau purifiée, énergie propre, air dépollué), le tout au service du citoyen. L’organisme que je représente s’évertue à conseiller les entreprises souhaitant concrétiser leur passage vers un modèle écologiquement responsable, et ce en identifiant toutes les informations et autres éléments d’importance significative, relevés au sein même de leurs circuits d’opérations, et susceptibles de rendre possible l’adoption d’un tel modèle. L’entreprise décide elle-même du chantier qu’elle souhaite réformer, et nous nous chargeons de l’assister lors de la mutation. À terme, des économies substantielles peuvent être faites, avec, à la clé, un saut qualitatif énorme en termes de mode de gestion.

Quel lien faites-vous entre l’économie circulaire et le concept de ville intelligente ?
Une ville ne peut être intelligente que si le modèle de développement qu’elle adopte est durable. Et je pense que le modèle d’économie circulaire est le plus à même de garantir cette durabilité. La grille de lecture qu’on peut obtenir depuis les postures avancées par ce modèle peut faire office de guide opérationnel pour l’élaboration d’une smart city. Cela requiert une reconfiguration de l’approche en systèmes interconnectés et non en chantiers indépendants. Pour réussir la transition, la collaboration entre les différentes parties prenantes est impérative.

Quelles sont les étapes les plus importantes pour réussir la transformation d’une ville comme Casablanca en ville intelligente ?
Il faut commencer par une définition claire des valeurs à véhiculer car c’est sur la base de celles-ci que la transformation va s’effectuer. Ensuite, les valeurs devront donner naissance à une vision. Et cette vision doit répondre à la question «Que gagnerait la ville de Casablanca à devenir une smart city?». Cette vision doit ensuite donner lieu à des principes, et ces principes à des objectifs mesurables. Une fois ce travail effectué, il devient aisé de trouver des partenaires qui partagent la même vision, et qui feront en sorte que la mutation s’effectue dans le strict respect des valeurs définies. Par ailleurs, et pour que l’approche reste réaliste, il faudra tenir continuellement compte du pouvoir d’achat des Casablancais.

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Voir Aussi
Fermer
Bouton retour en haut de la page