Archives

Les premières réactions à l’issue des élections

Si le PJD a préféré garder le silence à l’issue de l’annonce des résultats, deux partis se sont réunis samedi dernier et ont publié deux communiqués à portée différente. Ainsi, le Parti de l’Istiqlal s’est fendu d’un communiqué «de félicitations à tous les nouveaux membres de la Chambre des représentants», sans apporter d’autre éclairages sur la baisse du nombre de ses sièges à l’occasion des législatives. La sortie du PPS a été, en revanche, plus directe.

Le parti du livre semble ne pas digérer le recul de ses représentants et compte opter pour la voie judiciaire pour faire valoir ses droits au sein de plusieurs circonscriptions. Concernant le PAM, le leader Ilyas El Omari a tenté de doper le moral des membres du parti en estimant qu’ils peuvent être fiers de la montée en puissance du parti du tracteur durant ces élections, de même que de son passage à la 2e place dans la nouvelle carte parlementaire.


Les deux autres partis formant la majorité sortante n’ont pas encore réagi. Le RNI et le MP comptent en revanche faire appel à leurs instances dirigeantes en vue de préparer la prochaine étape, avec un premier exercice attendu à partir du 18 octobre sous la coupole, à l’occasion de l’élection du président de la Première Chambre.


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page