Sports

Tirage difficile pour les clubs marocains

Le tirage au sort de la phase de poules de la Ligue des champions Total et des barrages de la Coupe de la Confédération Total a eu lieu aujourd’hui au Caire, siège de la CAF, confédération africaine du football. Quatre équipes marocaines étaient concernées. Il s’agit du Raja de Casablanca et la RSB de Berkane en coupe de la CAF et le WAC, tenant du titre, et le DHJ en ligue des champions de la CAF. Le club d’El Jadida s’est qualifié pour la première en phase de groupe de la ligue de champions après avoir éliminé l’AS Vita Club.

Le premier tirage de la soirée concernait la coupe de la CAF. Les deux équipes marocaines en lice pour cette coupe ont hérité de rencontres plutôt difficiles. Le raja jouera face au Zanaco FC de Zambie tandis que la RSB de Berkane ira défier Génération Foot du Sénégal. Les deux équipes joueront à l’extérieur lors du premier match et accueilleront le retour dans leurs stades respectifs.

Pour ce qui est de la phase de groupe de la ligue des champions, qui compte seize équipes depuis l’année dernière, les résultats ont mis les équipes marocaines dans des groupes disputés et où la qualification sera dure à atteindre. Pour sa première participation en phase de groupe, le DHJ jouera face à de gros poissons. Le club dokkali jouera contre le MCA d’Alger, l’Entente sportive de Sétif et le TP Mazembe du Congo. Un groupe délicat pour les poulains d’Abderrahim Talib.

Le champion d’Afrique en titre, le Wydad de Casablanca, devra batailler dur pour atteindre les quarts de finale. Le WAC aura la rude tâche de se qualifier dans un groupe qui compte le Horoya de la Guinée Conakry, Mamelodi Sundowns de l’Afrique du Sud et l’AS Togo-Port du Togo, qui dispute pour la première fois de son histoire la phase de groupe de la ligue des champions.

Pour cette édition, la CAF a choisi, comme à son habitude, trois légendes du football africain pour devenir les ambassadeurs des coupes interclubs pour la saison 2018. Il s’agit de l’Egyptien Hazem Emam, le Sud-Africain Mark Fish et l’Angolais Gilberto.

Immobilier : pourquoi les prix sont en hausse continue ?



Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page