Sports

Les pronostics des bookmakers remis en cause

Après l’élimination des principaux favoris du mondial de la Russie, les cotes attribuées aux équipes encore en lice ont substantiellement changé avec la France et le Brésil qui sont devenues les deux équipes à battre lors de ce mondial.


Avec l’élimination prématurée de l’Allemagne, la tenante du titre, de l’Argentine, finaliste de la dernière édition et de l’Espagne qui était dans le top 5 des bookmakers, les pronostics de ce Mondial ne semblent obéir à aucune logique.

En attendant les quatre rencontres non encore disputées des 1/8es de finale qui sont prévues aujourd’hui et demain, la France et le Brésil sont en tête de liste des offres des paris sportifs, suivis de l’Angleterre et de la Belgique. La Croatie est quant à elle devenue un sérieux prétendant au titre mondial et est toujours considérée comme l’équipe favorite face à la Russie malgré sa qualification laborieuse arrachée face au Danemark à l’issue de la fatidique épreuve des tirs au but.

Les nouveaux favoris

L’Uruguay a aussi changé de physionomie dans le classement de la MDJS après sa victoire convaincante contre le Champion d’Europe en titre, le Portugal, avec une 4e victoire d’affilée durant ce Mondial, soit un record pour le double Champion du monde qui n’a plus remporté ce titre depuis 1950. Le changement des cotes a tourné d’une manière favorable à l’Angleterre malgré sa défaite subie contre la Belgique durant la dernière rencontre des phases de poule. L’équipe menée par Kane, le buteur actuel du Mondial avec 5 réalisations, devra d’abord battre la Colombie pour pouvoir se placer dans le carré final de la compétition. Les Anglais sont en effet absents des tours décisifs depuis 1990, l’année durant laquelle ils ont atteint le stade des demi-finales avant d’être éliminés par l’Allemagne. Concernant les autres formations et malgré un parcours exemplaire jusqu’à présent, la Suède et la Suisse n’ont pas eu les faveurs des bookmakers, même si l’une de ces deux équipes devra atteindre le stade des ¼ de finale avec un léger avantage qui a été attribué à l’équipe helvétique. Enfin, c’est la Japon qui ferme la marche des équipes favorites de cette édition. Selon les spécialistes du ballon rond, le seul représentant du continent asiatique ne devra pas passer les 1/8es de finale du Mondial face à une redoutable équipe belge. Pourtant, les Japonais ont jusqu’à présent défié tous les pronostics en réussissant à battre la Colombie et à éliminer la Pologne et le Sénégal qui étaient considérés comme les favoris du groupe H.

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page