Opinions

Valeur refuge

L’or n’a pas fini de briller ! Les cours devraient repartir de plus belle après une période d’accalmie dictée par le relèvement au niveau mondial des taux d’intérêt pour contrer l’inflation.

En date du 4 décembre, l’once dépassait les 2.100 $ contre une moyenne de 1.900 $ auparavant. Cette tendance haussière est bien partie pour durer. Accentué ces derniers temps par la guerre au Moyen-Orient, ce trend est également alimenté par la forte éventualité de révision à la baisse des taux d’intérêt par la Fed. L’effet de ces prévisions ne s’est pas fait attendre. Les scénarios de baisse des taux d’intérêt ont pesé sur le cours du dollar qui, par ricochet, induit une hausse du cours de l’or.

C’est durant ces périodes que le métal jaune est généralement prisé d’autant plus que l’inflation a tendance à privilégier le cours. En somme, le resserrement de la politique monétaire impacte négativement la valeur de l’or.

Ceci dit, l’effet de la hausse du cours du roi des métaux ne devrait pas être immédiate sous nos cieux. Il faudra certainement patienter des mois pour que cette hausse soit répercutée chez les bijoutiers. Et ce n’est pas systématique, le marché étant gangréné par la contrebande.

Seul le circuit légal continuera à ressentir l’augmentation du prix de l’once d’or. Elle, qui se négocie à 20.796,21 DH, soit 11% de plus qu’en octobre, devrait se maintenir à des niveaux élevés. L’or n’aura donc jamais autant mérité son surnom de valeur refuge.

Moulay Ahmed Belghiti / Les Inspirations ÉCO

whatsapp Recevez les actualités économiques récentes sur votre WhatsApp

FLO Retail & Shoes : ouverture d’une succursale au Morocco Mall



Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters



Bouton retour en haut de la page