CarrièreMaroc

Un enfant âgé de 3 à 5 ans sur deux préscolarisé en 2017          

Un peu moins de la moitié des enfants âgés de 3 à 5 ans (47,6%) ont fréquenté un établissement préscolaire en 2017, selon le Haut-Commissariat au Plan (HCP).

La part des enfants âgés de 3 à 5 ans préscolarisés est la même entre garçons et filles, avec respectivement des parts de 47,7% et 47,5%, elle est, par contre, en milieu urbain trois fois celle enregistrée en milieu rural, avec respectivement 66,6% et 22,5%, a précisé le HCP lors d’une rencontre mercredi à Rabat, consacrée aux principaux résultats relatifs aux nouvelles thématiques couvertes par l’enquête nationale sur l’emploi, notant que le nombre de ces enfants a atteint 1,964 million en 2017.


L’enquête a également fait ressortir qu’environ 9 enfants âgés de 3 à 5 ans sur 10 préscolarisés (86,6%) bénéficient d’un enseignement privé moderne (90,1% en milieu urbain et 73,3% en milieu rural) et 11,2% d’un enseignement privé traditionnel (8,1% en milieu urbain et 23,4% en milieu rural), relevant que la part de l’enseignement préscolaire public est insignifiante (2,1%).

Pour ce qui est de la proportion des enfants bénéficiant d’un enseignement préscolaire, elle augmente avec l’amélioration du niveau de qualification du chef de ménage passant de 39% pour les chefs de ménage sans aucun diplôme à 75,2% pour ceux disposant d’un diplôme de niveau supérieur, a indiqué la même source, ajoutant que ce constat est à relever également quant à la différence d’opportunités d’être préscolarisé entre filles et garçons selon le diplôme du chef de ménage. 

Pour les chefs de ménages qui n’ont aucun diplôme, la différence entre les taux de préscolarisation des filles et des garçons est de l’ordre de 0,7 point de pourcentage au profit des garçons, alors que pour les ménages dont le chef dispose d’un diplôme de niveau supérieur, cette différence est de l’ordre de 3,2 points au profit des filles.

Le HCP a par ailleurs, souligné que les chances de préscolarisation sont corrélées avec le niveau socio-économique des ménages, précisant que le taux de préscolarisation varie de 40,7% pour les enfants âgés de 3 à 5 ans vivant dans des ménages occupant un logement de type sommaire à 71,7% pour ceux vivant dans des ménages occupant des villas, pour atteindre son niveau le plus élevé chez les enfants relevant des ménages vivant dans des appartements (79,4%).

Par région, le taux de préscolarisation passe de 35,4% dans la région de Marrakech-Safi à 77,5% dans la région de Guelmim-Oued Noun, ce qui correspond à un écart de 42,1%, et enregistre des niveaux plus importants que la moyenne nationale (47,6%) au niveau de la moitié des régions.

L’enquête nationale sur l’emploi qui, à partir de 2017, adopte un nouvel échantillon élargi de 60.000 à 90.000 ménages, introduit de nouvelles thématiques dans son champ d’investigation et intègre les nouvelles nomenclatures d’activités, de professions et de diplômes élaborées par le HCP sur la base des classifications internationales et adaptées à la réalité nationale en concertation avec les différentes institutions concernées.

Cette enquête porte sur les nouvelles thématiques prévues dans la réforme de l’enquête nationale sur l’emploi et qui sont en lien directe avec le marché du travail. Il s’agit en particulier de la relation entre les compétences de la main d’œuvre et les métiers exercés, de la préscolarisation des enfants âgés de 3 à 5 ans, de l’accès des femmes au marché du travail, du profil des entrepreneurs, de la couverture des systèmes de retraite et des caractéristiques des immigrants installés dans le Royaume.

Outre ces thématiques, l’enquête nationale sur l’emploi a introduit d’autres questions visant à appréhender certains aspects des conditions sociales de la population marocaine particulièrement celle en âge d’activité. Ces questions portent essentiellement sur la couverture médicale, la mobilité des actifs occupés entre leurs lieux de résidence et de travail, les bassins d’emploi, l’utilisation des nouvelles technologies d’information et de communication ainsi que les noyaux familiaux.

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page