Maroc

Un bien précieux…

Entre la prime à la casse destinée aux taxieurs et les fortes remises sans cesse accordées, jusqu’à quel point le marché du neuf pourra-t-il entretenir cette stimulation quasi-artificielle ? Cette question mérite d’être posée au sortir d’une année 2015 durant laquelle les nouvelles immatriculations de véhicules ont atteint un seuil historique. Et pour cause. Alors que 2016 ne fait que commencer, des incertitudes taraudent déjà les esprits des professionnels du secteur. D’accord, il y aura le salon cette année. Mais encore? Verra-t-on cet évènement générer des ventes additionnelles plutôt que ce qu’il a toujours fait, c’est-à-dire reporter une bonne partie des décisions d’achat (automobile) de l’année pour les concentrer en mai, deux semaines durant? En d’autres termes, allons-nous sombrer dans les deux tendances qui dominent habituellement les mois d’avant et après-salon et –une fois de plus– vivre une fin de premier trimestre au creux de la vague, puis un mois d’août au point mort ? Décembre deviendra-t-il une traditionnelle phase de relance naturelle du marché ?
Dans un autre registre, va-t-on enfin assister au véritable décollage du renouvellement du parc des grands taxis ? Après eux, les particuliers auront-ils, eux aussi, un jour, une prime à la casse ou autre belle incitation étatique ? Tant de questions auxquelles seul l’avenir répondra. En attendant, une chose est sûre: l’automobile est un bien précieux, dont il faut préserver la valeur. Continuer dans cette dangereuse course de sous-enchère tarifaire risque de fausser la notion des prix auprès des acheteurs les moins avertis et de standardiser la demande d’une façon aussi négative que celle subie dans le prêt-à-porter. Autrement dit, un grand rush pour des soldes deux fois par an, voire une forte tentation d’aller acheter à l’étranger. Une dérive indésirable, et dont l’effet le plus pervers serait un retournement du marché en forte baisse. À méditer…



Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page