Maroc

Tourisme : en Espagne, l’ONMT ne lâche rien !

L’ONMT Madrid s’est réinventé en remplaçant les roads-trips par des rencontres virtuelles entre opérateurs marocains et espagnols. Le concept semble bien fonctionner.

Le tourisme marocain s’adapte aux nouvelles réalités post-Covid-19. Dans le but de garder un œil vigilant sur les marchés promoteurs, le bureau de l’Office national marocain du tourisme (ONMT) à Madrid a mis en place un projet qui répond aux exigences de cette délicate et mouvante période que nous traversons. Après la mise à l’arrêt des road-trips que l’Office avait l’habitude d’organiser dans les différentes régions espagnoles pour promouvoir le produit Maroc et mettre en relation les opérateurs des deux rives, l’ONMT s’est réinventé en élaborant un projet capable de respecter les exigences de la nouvelle situation provoquée par la pandémie. C’est de la sorte que l’organe chargé de la promotion du Maroc a lancé une plateforme de mise en relation entre les professionnels du tourisme marocain et espagnol.


À travers cet outil, l’ONMT cherche à promouvoir la destination marocaine, tout en restant en contact avec ses principaux marchés émetteurs. Appelée B2Marruecos, la plateforme gérée par l’antenne madrilène de l’ONMT a déjà quelques évènements à son actif.

Au total, 6 rencontres BtoB virtuelles ont été organisées depuis le lancement de ce nouvel espace de rencontre entre opérateurs marocains et espagnols. «L’idée est de reprendre le concept des tournées régionales que nous avions l’habitude d’organiser et auxquelles ont été conviées les professionnels marocains et espagnols ainsi que les CRT régionaux. À présent que les restrictions sanitaires et la situation épidémiologique ne permettent plus ce genre d’événements, nous avons mis en place cette formule pour maintenir le contact avec nos marchés habituels et les informer des nouvelles mesures adoptées dans le cadre de cette nouvelle norme imposée par le Covid-19», indique-t-on au sein de l’ONMT. Pour dynamiser ces échanges, les organisateurs ont convié les différentes régions touristiques du royaume, à travers une coordination avec les Conseils régionaux de tourisme marocains. Pas moins de 100 voyagistes marocains se sont inscrits à ces rencontres digitales. Quant à la partie espagnole, elle a vu la participation d’une centaine d’opérateurs touristiques et agences de voyage de différentes régions ibériques.

En effet, le marché espagnol revêt une grande importance pour le Maroc. C’est le deuxième marché émetteur après la France. Au fil des dernières, les arrivées en provenance du voisin ibérique se sont consolidées, enregistrant des hausses significatives.

En 2019, le royaume a accueilli 2,6 millions de vacanciers en provenance de l’Espagne. Une performance en hausse de 2,6% en comparaison avec 2018. C’est, ce qui explique les efforts déployés par l’ONMT pour maintenir ce trend haussier et consolider les acquis. Des performances qui sont le fruit du louable travail mené par l’équipe qui forme le bureau de Madrid. Grâce à ce travail de proximité, l’antenne madrilène a réussi à faire découvrir aux Espagnols les charmes et attraits de cette destination voisine et créer de l’intérêt autour de cette destination. D’ailleurs, et durant la pandémie, l’ONMT a organisé des événements, à petite échelle, pour resserrer les liens avec ce marché et rester présent, du moins dans les esprits, des futurs voyageurs. «Nous recevons des consultations pour des réservations au Maroc et les conditions d’admission au pays. Beaucoup souhaitent s’y rendre dans les plus brefs délais. Il serait intéressant d’analyser le comportement des touristes espagnols durant les vacances de Pâques, qui étaient auparavant un baromètre renseignant sur le futur comportement des touristes pour l’été», nous explique un voyagiste espagnol. Le marché marocain jouit d’un remarquable capital sympathie auprès du voisin ibérique. Un acquis qu’il faudrait renforcer à travers des initiatives du genre. Et de l’avis des professionnels espagnols, la destination Maroc a tout pour plaire. 

Amal Baba Ali, DNC à Séville / Les Inspirations Éco

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Bouton retour en haut de la page