Maroc

Tanger. “Seykouk” envoie 26 ouvriers à l’hôpital

Seykouk, ce repas marocain à base de semoule et de petit lait commercialisé par des marchands ambulants dans les différentes villes du royaume, a fait plusieurs victimes d’intoxication alimentaire à Tanger.

Exposé avec des conditions d’hygiène et de conservation moindres, ce repas composé de semoule d’orge et du petit-lait, ne peut être conservé longtemps en l’absence de température appropriée. Une disposition non prise par un marchand de “seykouk” dans la ville de détroit, qui a causé une intoxication alimentaire collective de 26 ouvriers d’un bâtiment, au quartier de Béni Mekada.

Transportés en urgence à l’hôpital Mohammed V, quatre ouvriers se trouvent dans un état critique.

Rappelons que LesECO.ma avait évoqué dans un article sur “la montée des intoxications alimentaires en été”, le danger risqué par les consommateurs en cette période de l’année. Selon les explications données par des professionnels, les gastro-entérites se multiplient en cette période de l’année à cause de la prolifération des bactéries qui s’accentue en temps chaud.

Change : l’économie marocaine lourdement impactée par la hausse du dollar



Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page