Maroc

Souss-Massa : programme SMART Tourisme : 93 projets passent le cut

Le bilan de la 1re édition de l’appel à projets (AAP) du programme SMART tourisme, piloté par la SDR TPME touristiques, s’est soldé par le dépôt de 1.190 dossiers de candidatures. 294 ont pu remplir les conditions administratives. 93 projets ont été retenus sans réserve.

«93 projets admis et 37 autres projets retenus sous réserve». Tel est le bilan des résultats communiqués par la Commission locale de sélection (CLS), relevant du programme SMART tourisme, piloté par la Société de développement régional (SDR) pour la promotion de la toute petite, de la petite et de la moyenne entreprise touristique dans le Souss-Massa.

Pour rappel, ce programme vise à appuyer la création de nouvelles entreprises touristiques et la transformation d’entreprises existantes dans la région. À l’issue du premier appel à projets (AAP), lancé le 10 janvier 2023, 1.190 candidatures ont été reçues.

Selon la SDR, au 30 mars 2023, date de clôture de l’appel, seuls 294 dossiers ont pu remplir les conditions administratives fixées par le règlement. Notons que la firme Fidaroc Grant Thornton conduira le groupe de bureaux d’études retenus pour accompagner la SDR dans la gestion du programme d’appui aux TPME touristiques de la région. Le processus d’évaluation, déjà entamé, comporte trois étapes.

L’animation et les loisirs cartonnent !
Dans le détail, sur les 93 projets admis directement, 54 relèvent du volet création et 39 de la transformation. Pour leur part, les 37 projets retenus sous réserve se répartissent entre 10 projets d’hébergement, 16 axés sur l’animation et les loisirs et 9 autres, relevant de la restauration. Le reste concerne le transport touristique et le réceptif de voyages.

Selon la SDR, les projets d’animation et de loisirs se taillent la part du lion, avec un total de 43 projets, soit 46% du nombre total. Les candidatures dans cette filière intègrent une variété d’activités telles que les sports en plein air (notamment de plage), le parapente, l’animation culturelle, les activités culinaires, les ateliers artistiques, l’agritourisme, les activités à vélo, les randonnées, le canyoning, l’escalade…. Quant aux projets dédiés à l’hébergement touristique, leur nombre s’élève à 25. La restauration est bien représentée avec 19 projets. Les dossiers de transport touristique (4) et d’agences de voyages (2) ont été retenus uniquement en transformation, conformément aux conditions d’éligibilité citées dans le règlement de l’AAP.

La première édition de l’appel à projets a largement dépassé les attentes grâce à l’appui de l’écosystème d’acteurs et la stratégie de communication menée pour la vulgarisation de ce programme, avec l’initiation de plus d’une vingtaine d’ateliers organisés dans les provinces et préfectures de la région.

Les projets de transformation dépassent l’objectif visé
En se référant aux mêmes résultats, les projets de création retenus ont dépassé la moitié des prévisions établies dans le cadre du programme. Ils représentent 83% de l’objectif fixé pour l’année 2023, soit un total de 65 projets. Il en va de même pour le nombre de projets de transformation, qui a enregistré une performance de plus de 30%. À noter aussi que la moitié des 39 projets de transformation retenus sans réserve est concentrée dans la préfecture d’Agadir Ida Outanane, en particulier dans les zones de la baie et du nord d’Agadir. Ces projets sont principalement liés à la filière de l’animation et des loisirs.

En termes d’approche territoriale, 41% se situent dans des écosystèmes touristiques urbains. Par ailleurs, les résultats ont montré la dominance de la TPE (investissement inférieur à 3 MDH) avec 80% des projets retenus. La seconde part (11%) consiste en des projets d’investissement variant entre 3 et 10 MDH et 9% a trait à des projets de taille moyenne (montant de l’investissement entre 10 et 30 MDH).

À l’issue de cette phase, les projets retenus sans réserve intégreront la phase d’accompagnement avec des experts dans les métiers du tourisme et de l’accompagnement entrepreneurial. Cette phase débutera à partir du 20 juin 2023 par les entretiens de positionnement qui devront définir, pour chaque projet, les besoins en assistance technique, accompagnement, coaching et formation.

Yassine Saber / Les Inspirations ÉCO


whatsapp Recevez les actualités économiques récentes sur votre WhatsApp

FLO Retail & Shoes : ouverture d’une succursale au Morocco Mall



Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters



Bouton retour en haut de la page