Maroc

Sondage : Union européenne, qu’en pensent les Marocains ?

La moitié des Marocains ont une image positive de l’Union européenne (57%). 76% ont répondu que les relations qu’entretient le Maroc avec l’UE sont bonnes, par rapport à une moyenne de 59% au Maghreb (67% au Machreq). Ce sont-là quelques unes des réponses du sondage d’opinion que l’UE vient mener auprès de huit pays du Machreq et du Maghreb. Les détails.

Malgré la crise sanitaire de la Covid-19 qui a ébranlé le monde, l’Union européenne (UE) est parvenue à conduire son sondage d’opinion annuelle au Maghreb et au Machreq, c’est-à-dire dans huit pays du Sud de la Méditerranée. Le projet a été mené par le biais d’entretiens téléphoniques directs, est-il expliqué. Les questions posées aux participants, dont les profils n’ont pas été révélés, ont notamment porté sur leur perception générale de l’UE et des valeurs qu’elle véhicule, sur les relations de l’UE avec leur pays et sur l’impact du soutien financier qu’apporte l’UE en général et cette année en particulier notamment pour aider leur pays à faire face à la crise de la Covid-19. L’objectif était également de découvrir leurs vecteurs d’information préférés, leur ressenti par rapport à leur situation personnelle et celle du pays, ainsi que leurs attentes.


Un échantillon de 1.034 personnes au Maroc
Au Maroc, l’enquête a été notamment menée en juin, juillet et août derniers, donc sur trois mois, auprès d’un échantillon de 1.034 personnes interrogées de vive voix. Il en ressort que plus de la moitié des Marocains ont une image positive de l’Union européenne (57%). À la question concernant les relations avec l’UE, 76% ont répondu qu’elles étaient bonnes, par rapport à une moyenne de 59% au Maghreb (67% au Machreq). 71% des personnes interrogées estiment que l’UE exerce une influence positive sur le développement du Maroc (54% pour la moyenne du Maghreb), tandis que 65% des Marocains, qui savent que l’UE apporte un soutien financier au pays, estiment que celui-ci est efficace. Trois quarts (76%) des Marocains considèrent l’UE comme un partenaire important avec lequel leur pays partage suffisamment de valeurs pour coopérer (76%). À l’instar d’autres pays de la région, les valeurs les plus souvent associées à l’UE sont droits de l’Homme (49%), égalité des genres (48%) égalité (45%), tandis que les valeurs les moins associées à l’UE sont la liberté de culte (31%) et l’absence de corruption (25%). En matière de soutien, les Marocains relèvent particulièrement deux domaines où l’UE leur apporte de l’aide. Selon eux c’est notamment dans le tourisme (37%) et le commerce (35%) que le soutien de l’UE a le plus contribué dans le royaume.

Perspectives
À l’avenir, ils souhaiteraient que l’UE intensifie son rôle dans les domaines du commerce (84%), de la santé (84%) et de la migration (83%). Interrogés sur le soutien apporté par l’UE à leur pays pendant la pandémie de coronavirus, 76% des citoyens Marocains ont répondu qu’il a été efficace. Pour revenir à l’image de l’UE au Maroc, le sondage montre que de manière générale, les Marocains pensent que les médias nationaux donnent une image positive de l’Union européenne. 85% d’entre eux estiment que l’image de l’UE à la télévision est très positive à plutôt positive, alors que seulement 3% pensent qu’elle est très négative à plutôt négative. Au niveau de la radio, 58% des Marocains ont déclaré que l’image y est également positive, 25% sont neutres, tandis que 7% pensent qu’elle est négative. Du côté des sites web, 57% positive, 20% neutre, 11% négative. Sur la question en rapport avec leur quotidien, seuls 54% des Marocains (un chiffre inférieur à la moyenne régionale de 60%), sont globalement satisfaits de leur vie. Dans leur rapport avec l’avenir, c’est-à-dire les 12 prochains mois, seulement 43% d’entre eux s’attendent à une amélioration de leur vie quotidienne (contre 19% à une dégradation). Enfin, 48% d’entre eux estiment que la situation économique du pays est bonne, contre 51% qui la jugent mauvaise. Signalons que ce sondage d’opinion annuel est mené au Maroc dans le cadre du projet EU Neighbours South.

Aziz Diouf / Les Inspirations Éco

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Bouton retour en haut de la page