Maroc

Siemens et PEPS&NST produisent de l’électricité verte à partir de déchets au Maroc

Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco

Siemens Maroc a annoncé la signature d’un protocole d’entente avec le groupement PEPS&NST en vue d’une coopération technique et commerciale destinée à promouvoir la production d’électricité à partir des déchets, notamment au Maroc.


Cette entente s’appuie sur l’utilisation du procédé solaire micro-ondes (SMO), une solution industrielle de transformation des déchets solides en productible hautement valorisable, et notamment en électricité. En effet, PEPS détient la licence exclusive en Afrique et au Moyen-Orient de cette solution.
Dans le cadre d’un partenariat avec la région Marrakech-Safi et le cluster solaire de MASEN, un site pilote d’exploitation a déjà été déployé par PEPS, érigé dans la commune de Ras el Aïn. Le site pilote a été officiellement inauguré le 8 novembre dernier, à l’occasion de l’ouverture de la COP22.
Dirk de Bilde, CEO Siemens Maroc, explique que «la technologie SMO se présente comme une solution innovante pour accompagner les objectifs fixés par le Maroc en matière de développement durable». Le procédé SMO répond précisément à l’enjeu de l’élimination des déchets solides non triés et à la production d’électricité d’origine renouvelable.
Le concept élaboré par PEPS&NST en collaboration avec Siemens devrait également permettre d’augmenter la part de l’électricité produite à partir d’énergies renouvelables consommée au Maroc. En 2015, le Maroc a consommé plus de 35 TWh d’électricité, dont plus de 75% d’origine fossile (fuel, charbon et gaz naturel). Toutefois, d’ici 2020, les objectifs fixés par le Maroc prévoient d’atteindre 42% d’électricité produite à partir d’énergies renouvelables, et 52% en 2030.

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page