Maroc

Sahara: Bourita salue la «pondération» du Conseil de sécurité

Nasser Bourita, ministre délégué auprès du ministre des Affaires étrangères et de la coopération./DR

Pour le ministre délégué auprès du ministre des Affaires étrangères et de la coopération, Nasser Bourita, le Conseil de sécurité de l’ONU, réuni jeudi à New York pour examiner la question du Sahara marocain sur fond des propos du secrétaire général de l’ONU Ban Ki-Moon, a fait preuve de «responsabilité et de pondération».


Bourita a affirmé, vendredi à Rabat, lors d’une conférence de presse au siège du ministère, que «s’agissant de la réunion du Conseil de sécurité, l’important pour le Maroc est le résultat des discussions et que le fait qu’il n’ait publié ni résolution ni décision, démontre qu’il traite la question avec responsabilité et pondération».

D’après le ministre délégué, le Conseil de sécurité de l’ONU a ainsi pris en considération tous les tenants et aboutissants du dossier, du fait qu’il ne s’est pas arrêté uniquement sur les décisions du Maroc, suite aux dérapages de Ban Ki-moon, mais également sur leurs motivations.

Nasser Bourita explique ainsi que le Maroc conçoit la mission de «facilitation» menée par le secrétaire général de l’ONU ou son envoyé personnel, comme «une mission régie par des paramètres définis par les résolutions du Conseil de sécurité».

Pour rappel, Ban Ki-moon avait créé une vague d’indignation au Maroc, suite à sa visite à Alger dimanche dernier, visite durant laquelle le secrétaire général de l’ONU avait utilisé le mot «occupation» en parlant du Sahara marocain.

Le dimanche suivant, une marche de protestation a eu lieu à Rabat, réunissant 3 millions de citoyens.


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page