Maroc

RSE : Holcim réhabilite une carrière de 6 ha

Après 8 années d’exploitation de la carrière de schistes sise à la commune de Riah, Holcim l’a transformée en une oliveraie génératrice de revenus pour les riverains. Une autre réhabilitation, cette fois-ci, partielle, est prévue d’ici la fin de l’année.


Dans le cadre de sa politique RSE, Holcim qui possède une carrière de schistes d’une superficie de 6 ha dans la commune de Riah, vient de la réhabiliter en une oliveraie pour un coût de 1,5MDH. Une fois que les arbres fruitiers murissent, Holcim envisage la signature de conventions avec des coopératives locales pour l’exploitation et la transformation des récoltes. La carrière de schistes, située à 25 km de l’usine de Settat, abrite désormais 1.500 oliviers et 500 autres arbres fruitiers (figuier, arganier en plus du cactus). «Il s’agit de la première carrière réhabilitée», explique Brahim Ez-Zerrouqi, directeur d’exploitation chez Holcim.

8 ans d’exploitation
La réhabilitation de cette carrière, au-delà de sa conformité aux prescriptions légales, vise à offrir aux communautés avoisinantes une source potentielle de revenus à travers l’exploitation de cette oliveraie. Une manière de compenser les riverains après l’arrêt de l’exploitation de la carrière. Une exploitation qui s’est opérée depuis 2007, soit durant près de 8 ans, permettant l’extraction d’1 million de tonnes de schistes et le paiement de 3,5MDH de taxes d’extraction. Ce chantier a démarré le 1er février 2015 et s’est achevé le 31 décembre, après un arrêt définitif de l’exploitation de la carrière en juin 2014. La main-d’œuvre employée au nombre de 10 sur ce chantier est en grande partie issue des villages voisins (8 personnes), de même qu’une partie des arbres fruitiers a été fournie par des exploitations agricoles voisines. Ce projet de réhabilitation concrétise l’engagement social et environnemental de l’usine de Settat et de Holcim Maroc d’une manière générale auprès des communautés vivant à proximité de ses sites.

Une autre nouvelle vie en 2016
«Cette expérience sera également dupliquée au niveau de notre usine à Settat. Holcim y possède une parcelle de terre sur laquelle se trouvent des oliviers mûrs. Nous sommes en train de négocier un accord avec une association locale pour son exploitation», explique Ez-Zerrouqi. Avant d’ajouter qu’«Holcim procédera également à la réhabilitation partielle d’une carrière de chaux qui se trouve à côté de l’autoroute de Fès en raison de sa délimitation par ladite autoroute. La réhabilitation partielle de cette carrière se fera durant l’année en cours».


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page