Maroc

Redémarrage des travaux de l’AIBD, les Turcs aux commandes

Les sociétés turques Summa et Limak ont été choisies par l’État du Sénégal pour terminer la construction de l’aéroport international Blaise-Diagne (AIBD). C’est le président de la république, Macky Sall, qui l’a fait savoir à l’occasion lors d’une escale à Dakar de son homologue turc Recep Tayyip Erdogan. Des infrastructures qui pourraient être réalisées en 11 mois à Diamniadio, selon des responsables turcs.

L’État du Sénégal avait résilié le contrat qui le liait à Saudi Bin Laden Group qui ne terminait pas les travaux de l’aéroport dans le nouveau délai convenu entre les deux parties. Saudi Bin Laden Group avait demandé un avenant qui devait coûter 63 milliards de francs CFA à l’État, pour achever la construction de l’aéroport. Une demande que la partie sénégalaise avait refusé de satisfaire en fin 2015. Dans la foulée, Macky Sall a annoncé «la construction à Dakar d’un hôtel cinq étoiles, d’un stade multifonctionnel, d’une salle d’expositions et d’un marché d’intérêt national par des entreprises turques».



Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page