Maroc

Recensement général de la population 2024 : comment devenir enquêteur ?

Dans le cadre de la préparation du Recensement général de la population et de l’habitat (RGPH) qui aura lieu en septembre, le Haut-Commissariat au plan (HCP) a dévoilé les détails concernant la sélection, la formation et l’affectation du personnel chargé de mener à bien cette mission cruciale.

C’est officiel ! Le coup d’envoi de la plateforme de pré-sélection des enquêteurs qui participeront à la prochaine opération de recensement général de la population et de l’habitat (RGPH) en 2024 a été donné par le Haut-Commissariat au Plan (HCP). Cette annonce a été faite lors d’un point de presse tenu au siège du HCP, où le Haut-Commissaire au Plan, Ahmed Lahlimi Alami, a présenté le cadre institutionnel de sélection, de formation et d’affectation du dispositif humain chargé de la réalisation du RGPH 2024.

Inscriptions ouvertes
Les inscriptions pour devenir enquêteur sont ouvertes du 7 au 27 février. Les candidats intéressés peuvent postuler sur la plateforme dédiée, où les informations fournies conduiront à une présélection d’environ 200.000 candidats en fonction de leur profil et des besoins géographiques pour réaliser le recensement sur l’ensemble du territoire national. Le processus de présélection sera réalisé de manière objective, sans intervention extérieure, afin de garantir la transparence. Les 200.000 candidats présélectionnés bénéficieront ensuite d’une formation à distance, étalée sur trois mois, de mars à mai 2024.

Cette formation, accessible à tous les Marocains âgés de plus de 20 ans au 1er janvier 2024, vise à préparer les enquêteurs pour leur rôle crucial dans le RGPH. Elle est ouverte aux lauréats d’instituts et d’universités, ainsi qu’aux étudiants ayant un niveau éducatif d’au moins Bac+2, et également aux fonctionnaires ou retraités des administrations publiques.

Cette initiative a pour but de garantir la qualité et l’efficacité du prochain recensement en mobilisant une équipe d’enquêteurs compétents et bien formés. La plateforme de pré-sélection et de formation représente ainsi une étape essentielle dans la préparation de l’opération de recensement qui se déroulera du 1er au 30 septembre 2024, contribuant ainsi à la collecte de données précises et fiables pour une meilleure planification et prise de décision.

Formation et digitalisation
Le processus de sélection et de formation des enquêteurs atteint des étapes décisives. Sur les 200.000 candidats formés en ligne entre mars et mai 2024, seuls 55.000 enquêteurs seront retenus à l’issue d’un entretien qui se tiendra de mai à juin 2024 au niveau des provinces. Ces 55.000 enquêteurs sélectionnés participeront ensuite à une formation en présentiel, programmée de juillet à août 2024. La plateforme de formation à distance, développée par l’Université Mohammed VI Polytechnique (UM6P), se déploie sur trois niveaux.

Le premier niveau couvre les fondamentaux, incluant la méthodologie et les instructions du recensement. Il s’agit de maîtriser les concepts de base, la collecte de données à partir des formulaires, ainsi qu’une introduction aux différentes zones de recensement.

Le deuxième niveau se concentre sur la qualité des données collectées, tandis que le troisième niveau aborde l’organisation du travail sur le terrain. Un chatbot, disponible en arabe, français et anglais, a été développé pour accompagner les candidats et répondre à leurs questions tout au long de la formation. Bien que seuls 55.000 enquêteurs seront définitivement retenus pour participer au RGPH 2024, les participants non sélectionnés auront l’opportunité de se familiariser davantage avec le domaine de l’enquête démographique et pourraient éventuellement décrocher un emploi.

Ahmed Lahlimi Alami souligne que ces participants recevront une attestation à la fin de la formation en ligne, soulignant ainsi l’importance de cette expérience même pour ceux qui ne seront pas retenus. De même, les travaux cartographiques numériques, réalisés entièrement à travers une solution informatique interne, permettront de découper le territoire national en 37.000 zones de recensement. L’avancement de ces travaux atteint actuellement 92% au niveau national, selon le président.

Par ailleurs, une initiative a été entreprise pour cartographier les établissements économiques à travers tout le territoire national. Cette opération, visant à obtenir une couverture exhaustive, affiche aujourd’hui un taux d’avancement de 66%, soulignant ainsi l’engagement envers une collecte de données précises et complètes.

Collecte et traitement de données
En ce qui concerne la collecte de données auprès des ménages, deux questionnaires ont été élaborés pour répondre à diverses exigences et besoins. Le premier questionnaire, destiné à tous les ménages résidant sur le territoire national, couvre des données rares telles que les naissances, les décès et les migrations internationales, ainsi que des données sociales importantes. Quant au deuxième questionnaire, plus détaillé, il inclut de nouveaux thèmes tels que les structures démographiques, la protection sociale et l’utilisation des technologies de l’information et de la communication.

Il vise également à approfondir les thèmes traditionnels comme la démographie, l’éducation, l’activité, la mobilité, le handicap et les conditions de logement. La collecte des données se fera à travers des tablettes, facilitant ainsi la vérification instantanée de l’exactitude des données collectées grâce à des tests de concordance et de cohérence. Ces données seront ensuite transmises de manière sécurisée au centre de gestion des données pour le traitement et la publication des résultats sous forme d’indicateurs liés aux questions démographiques, sociales et économiques.

En ce qui concerne l’échantillonnage, le deuxième questionnaire sera administré à tous les habitants des communes comptant moins de 2.000 ménages, tandis qu’un échantillon représentant 20% des ménages des communes de taille supérieure ou égale à 2.000 ménages sera sélectionné de manière aléatoire par un système d’information sans intervention humaine. Cette méthodologie a été élaborée en consultation avec un expert international, garantissant ainsi des résultats détaillés et précis au niveau des subdivisions géographiques les plus fines, telles que les quartiers et les douars.

Kenza Aziouzi / Les Inspirations ÉCO


whatsapp Recevez les actualités économiques récentes sur votre WhatsApp

FLO Retail & Shoes : ouverture d’une succursale au Morocco Mall



Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters



Bouton retour en haut de la page