Maroc

PIAFE : 850 porteurs de projets ciblés à Lâayoune et Dakhla

À Lâayoune-Sakia EI Hamra, le dispositif d’accompagnement, qui sera mis en place, porte sur trois volets, notamment la formation, le coaching et le monitoring. Au sein de la région de Dakhla-Oued Eddahab, l’accompagnement s’inscrit dans le cadre de l’opérationnalisation de la convention signée entre le CRI et la Société nationale de garantie et du financement de l’entreprise (SNGFE/Tamwilcom).

850. C’est le nombre de porteurs de projets qui seront accompagnés au titre de l’année 2023 au niveau des régions de Lâayoune-Sakia EI Hamra (450 porteurs ciblés) et Dakhla-Oued Eddahab (400 porteurs visés) dans le cadre du Programme intégré d’appui et de financement des entreprises (PIAFE) composé d’une offre de financement et d’accompagnement.

Dans ce sens, les centres régionaux d’investissement (CRI) des deux régions viennent de lancer les prestations liées au renforcement de ce dispositif d’accompagnement. Pour la région de Lâayoune-Sakia EI Hamra, l’estimation du marché a été répartie en quatre lots à hauteur de 4,5 MDH au niveau des provinces de Lâayoune dont le nombre de porteurs de projets à accompagner est de 260 personnes ciblées. A cela s’ajoutent 80 porteurs dans la province de Smara, 70 à Boujdour et 40 à Tarfaya.

S’agissant de la région de Dakhla-Oued Eddahab, l’estimation des coûts des prestations a été fixée par le CRI à 3,3 MDH dans le cadre du renforcement de son dispositif d’accompagnement. Le délai global d’exécution de ces deux prestations d’accompagnement, dont l’adjudication sera désignée au mois de février, a été fixé à 12 mois au niveau des deux régions.

Lâayoune-Sakia EI Hamra : trois volets visés
À Lâayoune-Sakia EI Hamra, le dispositif d’accompagnement, qui sera mis en place, porte sur trois volets, notamment la formation, le coaching et le monitoring. Il s’agit aussi de l’assistance au montage des dossiers de financement, du conseil et suivi ainsi que du réseautage et de l’aide à la pérennisation.

Dans le détail, le programme d’accompagnement déployé devra permettre de stimuler la dynamique entrepreneuriale via l’organisation de campagnes d’information et de sensibilisation au sujet des thématiques liées à l’entrepreneuriat dans l’ensemble des préfectures et provinces de la région, au profit de la population cible du PIAFE (jeunes porteurs de projets, TPE, startups, etc.). Il est question aussi de renforcer les capacités entrepreneuriales (techniques et managériales) des entrepreneurs souhaitant bénéficier du PIAFE, à travers un dispositif d’accompagnement qui s’appuie sur des méthodes favorisant le «Leaming by doing» et l’applicabilité sur le terrain des différents contenus. Il s’agit, d’autre part, d’améliorer les réalisations du PIAFE en termes de nombre de bénéficiaires et de qualité de dossiers déposés auprès des banques partenaires et assurer la montée en compétences des bénéficiaires du programme à travers l’assistance pour le montage de leur business-plan et plan marketing.

Dakhla-Oued Eddahab: mise en œuvre de la convention avec la SNGFE
Au sein de la région de Dakhla-Oued Eddahab, l’accompagnement s’inscrit dans le cadre de l’opérationnalisation de la convention signée entre le CRI et la Société nationale de garantie et du financement de l’entreprise (SNGFE/Tamwilcom) pour la mise en place d’une offre complémentaire d’accompagnement et de formation des porteurs de projets sollicitant un accompagnement pour faciliter l’accès au financement bancaire de leurs projets dans le cadre du PIAFE.

La prestation consiste en la mise en œuvre des activités garantissant une offre d’accompagnement des projets allant de la sensibilisation, du cadrage de l’idée jusqu’à l’implémentation et le développement dudit projet en passant par les différentes étapes d’accompagnement pour accéder au financement. Quant aux missions, elles portent sur l’information, la sensibilisation et l’identification des porteurs de projets éligibles à l’accompagnement dans le cadre du PIAFE, la formation et l’accompagnement personnalisé des porteurs de projets ainsi que le suivi des dossiers déposés auprès des banques et l’accompagnement pour le démarrage et le développement des projets des entreprises.

PIAFE : une offre additionnelle
Par ailleurs, l’une des composantes principales du PIAFE est l’accompagnement des porteurs de projets, notamment lors des premières phases où l’orientation et le conseil sont fortement sollicités par ces deniers afin de renforcer leurs chances d’obtention du financement de leur projet. Suite aux différentes mesures d’accompagnement des entreprises au niveau des régions par les Centres régionaux d’investissement, une offre additionnelle d’accompagnement a été conçue pour renforcer ce dispositif mis en place et complétant ceux déjà existants.

Yassine Saber / Les Inspirations ÉCO

Investissement : voici où placer son argent en 2023 au Maroc



Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Bouton retour en haut de la page