Maroc

Nette hausse des échanges entre le Maroc et le Brésil

Les échanges commerciaux entre le Maroc et le Brésil ont enregistré une hausse pour l’année 2017. En effet, les échanges commerciaux entre le Brésil et le Maroc ont atteint 1,483 milliards de dollars en 2017, enregistrant une hausse de 29,6% en comparaison avec l’année précédente. C’est ce qu’indiquent les statistiques générées par le Ministère du Développement, de l’Industrie et du Commerce brésilien.


Les exportations des produits marocains vers le Brésil ont enregistré une hausse de 32,4%. Ils sont passés de 655 millions de dollars en 2016 à 868 millions en 2017. Les engrais et fertilisants ont totalisé un montant de 644 millions de dollars soit, 74,2% des exportations totales du Maroc au Brésil. Les sardines congelées viennent en seconde position avec une part de 6,3%, se traduisant par un montant de 54,6 millions. Le Maroc a également exporté des matériaux servant à l’industrie textile et vestimentaire totalisant un revenu de 23,7 millions de dollars. L’industrie automobile (véhicules et leurs pièces) vient boucler la boucle et a réalisé des exportations à hauteur de 2,2 millions de dollars.

Du côté des Brésil, les exportations sont passées de 488 millions de dollars en 2016 à 615 millions en 2017, soit une croissance de 25,9%. Il s’agit en premier lieu du sucre, principal produit de l’offre exportable brésilienne. Les importations du Maroc en la matière se sont élevées à 443,4 millions de dollars, ce qui équivaut à 72,1% du total des exportations brésiliennes vers le Maroc. Les exportations de Maïs constituent 75,9 millions de dollars, soit une part de marché de 12,2%.

Une fois de plus, le solde commercial bilatéral a été excédentaire en faveur du Maroc. Il a enregistré un surplus de 253 millions de dollars en 2017, soit une hausse de l’ordre de 86 millions de dollars comparé au surplus enregistré en 2016, qui ne s’élevé qu’à 167 millions de dollars.

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page