Maroc

Morocco Now: la nouvelle force du Maroc à l’international

Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco

En marge de sa participation à l’expo 2020, organisée à Dubaï, le Maroc lance officiellement sa marque d’investissement et d’export «Morocco Now». Objectif : faire rayonner le Royaume en tant que force industrielle et exportatrice, en misant sur ses atouts de destination d’affaires fiable et à fort potentiel. 

En cette période de relance économique et de reconfiguration des chaînes de valeur mondiales, plusieurs opportunités s’offrent au Royaume, pour attirer des investissements stratégiques et conquérir de nouveaux marchés. Pour ce faire, le Maroc se pare d’un nouveau branding en vue de rayonner davantage en tant que hub industriel et exportateur de 1er rang. Tel est l’objectif visé par l’Agence marocaine de développement des investissements et des exportations (AMDIE), à travers la présentation officielle, le dimanche 10 octobre, de la marque d’investissement et d’export «Morocco Now».


«L’attractivité de la place Maroc a été améliorée à travers l’ensemble des stratégies sectorielles mises en place dans la durée. L’objectif, aujourd’hui, est de consolider les acquis et confirmer la position du Royaume en tant que base mondiale de production et d’exportation de biens et services. Nous sommes tournés vers l’avenir et prêts à recevoir de nouveaux investissements», explique Youssef El Bari, DG de l’AMDIE, lors de la cérémonie de présentation. «Morocco Now» se présente avec quatre atouts. La durabilité : «Le Maroc est prêt pour des productions décarbonées !», explique le dirigeant. Premier producteur d’énergie renouvelable en Afrique, le Royaume affiche plus de 37% de mix-énergétique en EnR en 2020, avec pour objectif d’atteindre 52% en 2030. La compétitivité ! «Le Maroc offre une option best-cost, basée sur des coûts de production et d’export compétitifs et parmi les meilleurs au monde. N°3 dans l’industrie automobile, après la Chine et l’Inde, l’objectif du Royaume est d’être n°1 dès 2023», fait valoir le DG de l’AMDIE. Grâce à ses 54 accords de libre échange (ALE), le Maroc ouvre un accès privilégié à un marché de plus d’un milliard de consommateurs et se positionne comme une passerelle vers le potentiel de croissance dont regorge le continent africain.

Le Maroc, un gage de succès ! «Le Maroc a un historique de réussite dans l’exécution de mégaprojets, qu’ils soient d’infrastructures ou industriels, qui n’auraient pas été possibles sans les investissements réalisés pour faire monter en compétence sa jeunesse», souligne le dirigeant. Aujourd’hui, le pays oriente plus de 152.000 jeunes diplômés par an vers l’industrie. L’agilité ! La capacité d’adaptation fait partie de l’ADN du Maroc. Le pays s’est illustré, pendant la crise Covid-19, par la transformation de son outil industriel pour fabriquer des dispositifs médicaux, ou encore se démarquer par le déploiement remarquable de la campagne de vaccination, permettant d’envisager un retour rapide à la croissance.

Un nom, un slogan et un code couleur qui en disent long sur la vision
Choisir le mot NOW. Il fallait y penser. ««Now» n’est pas un futur ni une promesse électorale, ni une prévision de croissance ni même une mise en marche. Mais plutôt le présent et l’immédiat, une invitation à agir et à réagir, une prise en main pour construire, créer et innover. C’est tourner la page, non pas pour en lire une autre, mais pour débuter un nouveau tome. Éternel optimiste, je suis confiant que (demain) aujourd’hui sera meilleur qu’hier. Le choix, aussi, de l’accroche investissement et export est, à lui seul, une stratégie digne d’un grand pays. C’est un message d’une volonté de produire le «Made in Morocco», non pas seulement pour la consommation locale, mais pour devenir une référence à l’international. Finie la dépendance, place à l’interdépendance. Si le rêve américain est devenu un mythe, le rêve marocain va devenir une réalité», commente Tarik Lallouch, spécialiste de l’expérience utilisateur dans le retail, le Smart Phygital, ainsi que l’industrie de l’impression et de l’emballage.

Un contexte qui s’y prête
L’économie mondiale est confrontée à plusieurs défis. D’une part, le changement climatique, qui rend indispensable la production décarbonée, d’autre part, la réorganisation des chaînes de valeur mondiales, déclenchée par la crise sanitaire, vers des écosystèmes régionaux permettant un approvisionnement plus sûr et plus compétitif. Enfin, la forte reprise, observée sur le marché, montre la nécessité d’investir dans de nouvelles capacités dans plusieurs secteurs, pour satisfaire la demande. De son côté, le Maroc se dit prêt et a de quoi capitaliser sur sa stabilité et sa vision à long terme, qui permettent de lancer des chantiers d’envergure cohérents et pérennes. Toujours dans cette logique, le Maroc vient de définir sa feuille de route 2021-2035 à travers le Nouveau modèle de développement (NMD).

Des acquis qui permettent au Royaume de se démarquer
Au cours des vingt dernières années, le Royaume a accéléré le rythme de sa transformation, notamment en signant 54 accords de libre-échange (ALE) dont celui avec les USA, le seul conclu par les États-Unis avec un pays du continent africain. D’importantes infrastructures de commerce et de transport de 1er rang ont été développées, dont le premier train à grande vitesse d’Afrique, le Port de Tanger Med, n°1 en Méditerranée et n°20 mondial, ou encore plus de six milliards de dollars investis dans les énergies renouvelables pour atteindre une capacité installée de 4 GW en 2021. Soulignons que le Maroc est le cluster automobile qui connaît la plus forte croissance au monde, avec des exportations industrielles multipliées par 4 ces 10 dernières années. Après ce qui précède, le pays affiche son intention d’aller encore plus loin. En définitive, ce nouveau branding est le résultat d’une transformation réussie, construite sur une vision à long terme qui exploite le potentiel des ressources du pays.

Ballet de grands groupes pour faire valoir leurs success stories
Dans le cadre de l’Expo Dubaï 2020 et du lancement officiel de la nouvelle marque «Morocco Now», les dirigeants de grands groupes et champions nationaux sont intervenus sur plusieurs sujets et panels pour faire valoir leurs success stories dans le Royaume ou encore la capacité du pays à attirer les talents et les investissements étrangers. Il s’agit, notamment, des groupes Stellantis, Renault, Gide Loyrette Nouel, CityBank, Gateway Partners…

Modeste Kouamé / Les Inspirations ÉCO

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Bouton retour en haut de la page