Maroc

Maroc: vers un reconfinement total?

Le directeur du laboratoire de biotechnologie à la faculté de médecine et de pharmacie, Université Mohammed V de Rabat, et membre du Comité scientifique, n’exclut pas la nécessité de recourir à un plus sévère durcissement des mesures préventives et sanitaires contre le coronavirus.

Via une longue publication sur sa page officielle Facebook, Pr Azeddine Ibrahimi prévient que « nous  ne devrions pas rester les bras croisés, comme le suggèrent d’aucuns, et, ainsi permettre la propagation et la transmission de la covid-19, en attendant l’approche idoine et les analyses qui nous feront parvenir à l’immunité collective ».


Cette expectative attentiste conduira, à très cours terme, au débordement des malades dans les hôpitaux et au décès de centaines de Marocains, dans les prochains mois, alerte encore Pr Ibrahimi. « Malgré les mesures prises et les sanctions prévues concernant le non-port des masques de protection et le non-respect de la distanciation physique, de très nombreux  citoyens font fi de ces mesures, alors que d’autres ne portent pas correctement leurs masques de protection.

Aussi, la perspective de l’adhésion commune est-elle devenue indispensable et consiste à la participation générale de 90% de la population au respect du port obligatoire des masques bavettes, et de manière correcte et convenable, ainsi que la réduction des déplacements des personnes de 30% », a-t-il précisé .

Et le directeur du laboratoire à la faculté de médecine et de pharmacie de Rabat a conclu sa publication en avertissant que la seule et unique solution qui reste, en cas de non-respect des mesures restrictives, décrétées par les autorités compétentes, sera le retour à un reconfinement total, dans le cas où le nombre de cas confirmés du coronavirus et celui du taux de mortalité restent en hausse aussi inquiétante qu’alarmante.

Larbi Alaoui

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Bouton retour en haut de la page