Maroc

Maroc-Irlande : une semaine pour booster les investissements

Le ministre de l’Industrie, du commerce et de l’économie verte et numérique, Moulay Hafid Elalamy, a procédé lundi matin à l’ouverture officielle de la «Semaine économique du Maroc» en Irlande. Au rendez-vous également, le ministre d’État irlandais pour la Promotion du commerce, du numérique et de la réglementation des entreprises, Robert Troy TD. Cet événement virtueal constitue une occasion non seulement pour le Maroc de mettre en avant ses opportunités d’investissements, mais aussi pour les deux pays de renforcer leurs liens commerciaux.

Dans ce cadre, une série d’évènements dirigés par Enterprise Ireland, agence du gouvernement irlandais dédiée au commerce et l’innovation, se tiendront durant une semaine entière. Des discussions virtuelles, des webinaires informatifs et des sessions plénières sont également prévus entre les entreprises et experts irlandais et marocains afin de discuter des moyens d’améliorer les opportunités commerciales et d’affaires dans le royaume. Notons que ces sessions couvriront plusieurs secteurs importants, avec des experts dans les domaines de la santé, des technologies financières, des technologies propres, de l’aviation et de l’agronomie, entre autres. Chacune de ces sessions sera dirigée par les conseillers en marchés et experts sectoriels d’Enterprise Ireland et par des représentants d’entreprises irlandaises leaders dans ces industries.


Par ailleurs, Moulay Hafid Elalamy a tenu à faire remarquer, lors de la cérémonie d’ouverture, que le Maroc a été fortement résilient face à la crise de la Covid-19, indiquant que «l’ensemble des secteurs industriels ont récupéré leur niveau d’avant la pandémie, à l’exception du secteur de l’aéronautique». D’un autre côté, le ministre souligne que le Maroc est en train de devenir un des pays les plus compétitifs au monde dans le secteur automobile, «devant la Chine et au même niveau que l’Inde, qui est le pays le plus compétitif au monde». Chiffres à l’appui, Elalamy indique que le Maroc produit chaque année pas moins de 700.000 voitures avec un taux d’intégration de 60%. Pour ce qui est du secteur aéronautique, le Maroc compte 140 équipementiers implantés sur son territoire. «Nous souhaitons développer, avec l’Irlande, une relation plus forte dans les secteurs de l’industrie, du commerce et du digital. La meilleure façon de collaborer étant de se connaître davantage; j’invite le ministre irlandais ainsi que ses équipes, de même que les opérateurs qui souhaitent découvrir le Maroc, à venir visiter notre pays», déclare Moulay Hafid Elalamy.

Pour sa part, Mike Hogan, directeur régional d’Enterprise Ireland pour le Moyen-Orient et l’Afrique du Nord estime que « le Maroc est en train de devenir une plaque tournante du commerce et des affaires pour les entreprises irlandaises, témoin d’une croissance considérable des exportations de nos entreprises, parmi les leaders mondiaux dans leurs domaines d’innovation. L’accent mis sur nos événements virtuels constituera une nouvelle étape dans la construction d’un pont entre nos deux pays qui se rapprocheront toujours plus dans le futur». Quant à Ahmad Younis, secrétaire général et PDG de la Chambre de commerce arabo-irlandaise, il est d’avis que le Maroc, avec une accélération du PIB estimée à 4% cette année par la Banque mondiale, «constitue un marché clé pour le commerce et les entreprises irlandaises». Rappelons que le Maroc et l’Irlande ont récemment établi des relations commerciales et d’exportation fructueuses. Les deux pays prévoient ainsi de renforcer davantage leurs liens, notamment avec l’ouverture d’une ambassade irlandaise au Maroc d’ici la fin de l’année. 

Mariama Ndoye / Les Inspirations Éco

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Bouton retour en haut de la page