Maroc

Mariage: une formation en santé sexuelle et reproductive pour les adouls

Une convention de partenariat tripartite portant sur l’habilitation des jeunes au mariage a été signée, lundi à Salé, entre l’Association marocaine de planification familiale (AMPF), l’Ordre National des Adouls au Maroc et le Fonds des Nations Unies pour la population (UNFPA).

L’objectif de cette convention est de renforcer la coopération entre les partenaires « afin de développer des programmes de formation et de sensibilisation, et de fournir des services de santé de qualité à travers le Programme d’habilitation des Jeunes au mariage visant à réduire les risques en matière de santé sexuelle et reproductive qui peuvent nuire à la santé et conduire à des problèmes familiaux ».

L’AMPF s’engage, à travers cette convention, à renforcer les capacités des Adouls en matière de santé sexuelle et reproductive (SSR), à former un groupe de formateurs dans ce domaine pour habiliter les jeunes au mariage, à renforcer la collaboration pour organiser des campagnes d’information et de sensibilisation dans les différents domaines des SSR, y compris la planification familiale en milieu rural.

L’Association entend également « participer et organiser des conférences nationales et internationales avec les Adouls dans les pays musulmans sur l’habilitation des jeunes musulmans au mariage, échanger les expériences et les bonnes pratiques pour atteindre des objectifs communs et mobiliser les ressources matérielles de l’UNFPA dans la concrétisation de ces actions ».

L’Ordre National et les Conseils Régionaux des Adouls, s’engagent de son côté, à faciliter l’accès des jeunes au livret de l’habilitation au mariage, à identifier les bénéficiaires des formations de renforcement des compétences en termes de santé reproductive, à faciliter l’organisation de campagnes d’informations et de sensibilisation relatives aux SSR en milieu rural, y compris la planification familiale, mais aussi à former et sensibiliser les jeunes en âge de mariage sur ces thématiques.

 

Immobilier : pourquoi les prix sont en hausse continue ?



Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Bouton retour en haut de la page