Maroc

Les étudiants étrangers se mobilisent

Les étudiants étrangers boursiers de l’Agence marocaine de coopération internationale (AMCI) ont profité de la Fête de la jeunesse pour marquer leur implication dans le développement de la coopération Sud-Sud.


L’Agence marocaine de coopération internationale (AMCI) et la Confédération des élèves, étudiants et stagiaires africains et étrangers au Maroc (CESAM) ont célébré, le  21 août,  la Fête de la jeunesse. Ainsi, une journée culturelle et festive a été organisée à la Cité universitaire internationale à Rabat. Cette journée a été rythmée par plusieurs activités dont le clou a été la projection d’une vidéo dans laquelle des étudiants de différentes nationalités (Côte d’Ivoire, Guinée, Niger, Palestine, Sao Tomé, Sénégal, Soudan, Vietnam, etc.) ont présenté leurs vœux au roi Mohammed VI. Dans cette vidéo de plusieurs minutes, les étudiants étrangers ont réitéré « leur fierté d’étudier au Maroc qu’ils considèrent comme un pays accueillant et hospitalier». Ils ont également exprimé leur adhésion totale à la vision africaine du souverain à qui ils ont renouvelé leur reconnaissance et au peuple marocain. D’ailleurs, cette vidéo a été projetée durant plusieurs jours sur l’écran géant installé spécialement à l’occasion de la Fête de la jeunesse sur la façade de l’entrée principale de la Cité universitaire internationale de l’AMCI.

Coopération africaine
L’autre temps fort de la journée a été l’organisation de la conférence-débat sous le thème : «Le rôle de la jeunesse dans la coopération sud-sud», un moment d’échange entre l’agence et les étudiants sur les questions de la jeunesse. D’autant plus que le discours royal du 65e anniversaire de la Révolution du roi et du peuple (20 août) a été consacré à la jeunesse. Dans son allocution à l’entame de la conférence,  Mohamed Methqal, directeur général de l’Agence marocaine de coopération internationale, a d’abord rappelé l’importance de cette journée. «C’est un jour important pour nous, c’est le 55e anniversaire de SM le roi Mohammed VI. Sa majesté a fait un discours historique sur la jeunesse à l’occasion du 65e anniversaire de la Révolution du roi et du peuple, dans lequel les grandes lignes pour la jeunesse marocaine et la jeunesse au sens large ont été définies pour qu’elle puisse prendre en charge son avenir et qu’elle puisse s’épanouir en contribuant au développement du pays», a-t-il souligné. Et d’ajouter que : «C’est dans cet esprit que l’AMCI travaillera avec vous et œuvrera à vos côtés (s’adressant à l’assistance) pour vous supporter sachant que le volet formation est central dans l’offre de coopération que le royaume du Maroc a toujours mis en œuvre en application des très hautes instructions royales».

Entrepreneuriat
La conférence-débat a été l’occasion aussi pour les étudiants de découvrir les nouveaux chantiers sur lesquels l’AMCI travaille pour la rentrée académique prochaine. Ainsi, il est prévu de lancer de nouveaux programmes dont l’entrepreneuriat. L’idée est de lancer un cycle de sensibilisation à l’entrepreneuriat autour de différentes thématiques comme l’élaboration du business plan, la communication, la négociation, le marketing, la comptabilité, la finance. Bref, toute une panoplie de cours de sensibilisation qui devraient permettre à un certain nombre d’étudiants ou de lauréats du Maroc de bénéficier de cette formation. Sans oublier la nouvelle plateforme digitale «Morocco Alumni» en octobre qui permettrait d’offrir des offres de stage, d’emplois, des cours en ligne, etc. Autrement dit, il s’agit de toute une série de projets pour outiller les étudiants de connaissances visant à améliorer leur insertion sur le marché du travail ou tout simplement les aider à créer leur propre startup ou entreprise.


Mohamed Methqal
Directeur général de l’Agence marocaine de coopération internationale (AMCI)

C’est un jour important pour nous. Le 21 août 2018 marque le 55e anniversaire de SM le roi Mohammed VI. Sa majesté a fait un discours historique sur la jeunesse à l’occasion du 65e anniversaire de la Révolution du roi et du peuple dans lequel les grandes lignes pour la jeunesse marocaine et la jeunesse au sens large ont été définies pour qu’elle puisse prendre en charge son avenir et qu’elle puisse s’épanouir en contribuant au développement du pays. C’est dans cet esprit que l’AMCI travaillera avec  les étudiants étrangers au Maroc et œuvrera à leurs côtés, sachant que le volet formation est central dans l’offre de coopération que le royaume du Maroc a toujours mis en œuvre en applications des très hautes instructions royales. Sa majesté a toujours porté l’Afrique dans son cœur et a prôné une vision ambitieuse et innovante pour que notre continent puisse se développer par les Africains de manière humaine et durable. Je suis certain que les recommandations qui ont sanctionné les travaux de cette rencontre seront à la hauteur des défis qui attendent la jeunesse africaine. Celle-ci est l’ambassadeur des pays du continent au Maroc. En accueillant ces jeunes subsahariens, le royaume devient leur deuxième pays. C’est dans cette relation de fraternité qu’il est important de construire un avenir commun pour nos pays et notre continent.

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page