Maroc

Les départements de la Justice et de l’Intérieur traquent l’apologie du terrorisme

Les départements de l’Intérieur et de la justice et des libertés viennent de réagir aux publications d’un groupe de personnes qui ont clairement exalté, sur les réseaux sociaux, l’acte d’assassinat de l’ambassadeur de la Russie en Turquie.

«Étant donné que l’apologie d’actes terroristes constitue un crime puni par la loi, conformément à l’article 218-2 du Code pénal, une enquête a été ouverte par les autorités compétentes, sous la supervision du parquet général, en vue d’identifier les personnes impliquées et engager les procédures juridiques à leur encontre», soulignent les ministères de l’Intérieur et de la Justice et des libertés, dans un communiqué conjoint. Et d’ajouter que «ces agissements extrémistes et inacceptables sont aux antipodes des préceptes de l’islam».


Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page