Maroc

Le poulpe est interdit de pêche au Maroc jusqu’au 31 mai, voici pourquoi !

Le poulpe est interdit de pêche au Maroc jusqu’au 31 mai car il est en repos biologique. En effet, sa capture est interdite jusqu’au cette date afin de reconstituer les stocks. Cette mesure s’applique tout le long du littoral national.  Le département de la Pêche maritime a souligné que cette décision peut évoluer en fonction des indicateurs biologiques de cette espèce.

Plus de 11.160 T débarqués à Dakhla

Plus de 11.160 tonnes (T) de poulpes, d’une valeur globale de plus de 953,33 millions de dirhams (MDH), ont été débarqués au niveau des villages de pêche artisanale dans la région de Dakhla Oued-Eddahab, durant la campagne d’hiver de pêche de ces céphalopodes qui a démarré le 20 décembre et pris fin le 31 mars.


Selon les chiffres fournis par la délégation des pêches maritimes à Dakhla, ces débarquements enregistrés au niveau des quatre villages de pêche de Lassarga, Labouirda, Ntirifet et Imoutlane, correspondent à 98,68 % du quota global (11.310 T) fixé pour le segment de la pêche artisanale pour cette campagne qui a duré 100 jours.

S’agissant de la répartition de ce quota par site : plus de 4 226 T de poulpes, soit une valeur de plus de 403,93 MDH, ont été débarqués au village de pêcheurs Lassarga, plus de 2.691 T à Labouirda (220,09 MDH), plus de 3.208 T à Ntirifet (246,70 MDH) et plus de 1.034 T à Imoutlane ( plus de 82,59 MDH).

Le prix moyen du kg de poulpe aux halles de poissons dans les quatre villages est de 85,42 DH.


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Bouton retour en haut de la page