Maroc

Le ministère de la Santé réagit aux intoxications au monoxyde de carbone

Le Centre anti-poison et de pharmacovigilance du Maroc au ministère de la Santé, a enregistré, ces dernières semaines, de nombreux cas de décès dus au monoxyde de carbone, et ce, malgré les campagnes de sensibilisation et les messages de prévention diffusés chaque année par les médias, note le communiqué du ministère, rendu public jeudi 12 janvier.

«Dans la majorité des cas d’intoxication par le monoxyde de carbone, les appareils de chauffage ne sont pas utilisés dans de bonnes conditions suite au manque d’aération des maisons et l’utilisation d’un matériel défectueux ou mal installé», ajoute le communiqué.
«Ces incidents surviennent accidentellement à domicile pendant la période de froid enregistrée dans notre pays. Ils ont pour principale cause des appareils de chauffage et ceux de production d’eau chaude qui fonctionnent avec le gaz butane. De même, les dispositifs de chauffage traditionnel utilisant le charbon de bois comme le brasero», souligne la même source.


Le ministère de Santé préconise ainsi, en cas d’intoxication, «l’aération du lieu d’intoxication en ouvrant les portes et les fenêtres, arrêter la source de production du monoxyde de carbone, et évacuer la victime et éloigner toute autre personne».

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page