Maroc

La Jeunesse Ittihadiya participe au conseil mondial de l’Union Internationale des Jeunes Socialistes (IUSY)

La Jeunesse Ittihadiya a pris part au conseil mondial de l’Union Internationale des Jeunes Socialistes (IUSY) qui s’est tenu à Tirana (Albanie) du 2 au 5 juin 2022, sous le slogan “L’Agenda 2030 et les Défis de la Jeunesse”.

En tant qu’organisations de jeunes socialistes, socio-démocrates et syndicales, nous avons abordé les questions qui touchent à notre génération aujourd’hui, mais également qui impacteront les générations futures, réaffirmant ainsi notre agenda pour un monde plus égalitaire et plus juste.


En tant que Jeunesse Ittihadiya, nous avons réussi à fédérer autour de notre projet de résolution relatif à « La violence contre les femmes en Afrique et au Moyen-Orient ». Ce projet de résolution, préparé et présenté par la camarade Hind Ksiouer (via visio-conférence), a été approuvé à l’unanimité des organisations membres participantes soit avec 82 voix et ce malgré les tentatives de certaines délégations mobilisées par la jeunesse du polisario de dévier les débats et de semer le doute sur les motivations du projet de résolution de la Jeunesse Ittihadiya.

En effet, des difficultés et des résistances, nous en avons vue de toutes les couleurs. Principalement un retard inexplicable dans la production des visas albanais avec notamment des erreurs sur les dates dans certains visas ce qui les rendait de facto invalides. En plus de ces problèmes « logistiques », nous nous retrouvions face à des délégations remontées à bloc par la propagande du front Polisario et de sa marraine l’Algérie.

C’est notamment le cas des délégations suédoises, autrichiennes et sudafricaines, dont certains membres refusaient même de parler à notre représentante sur place dans une attitude contraire à l’esprit même de la IUSY et de son rôle supposé de rapprochement des points de vue et de promotion de la démocratie. Probablement ces jeunes savaient-il pertinemment que leur argumentaire ne tient pas.

Dans ce contexte, les représentants de la Jeunesse Ittihadiya ont systématiquement plaidé la cause nationale de l’intégrité du territoire national. Ainsi et malgré des difficultés rencontrées pour le déplacement à Tirana, notre camarade Gajmoula Boussif a réussi à faire les déplacements pour les dernières 48 heures du conseil ce qui nous a permis de prendre la parole en présentiel pour d’une part exposer notre vision des choses et présenter la réalité de la situation des sahrawis au Maroc vs celles des sahrawis séquestrés à Tindouf.

Globalement nous avons noté une progression significative dans la position des délégations des jeunesses socialistes. Certes, certaines délégations continuent à se laisser berner par les mensonges de la Jeunesse du Front Polisario. Cependant, leurs soutiens se sont réduits significativement en comparaison avec les anciens conseils de la IUSY.

En effet, ils ont mobilisé moins de la moitié des délégations, la Jeunesse Ittihadiya ayant réussi à convaincre 24 délégations de voter contre le projet de résolution du Polisario et 16 délégations à s’abstenir au moins (exemple de la Jeunesse Socialiste Espagnole).

Ceci confirme la dissipation de l’effet des mensonges répandus par les jeunes du front Polisario au sein de cette organisation socialiste internationale, qui est la plus grande organisation de jeunesse progressiste dans le monde. En outre, cela confirme la formation d’un nouveau réseau de relations de la Jeunesse Ittihadiya qui lui permettra à l’avenir de jouer des rôles plus importants parmi les organisations internationales.

La Jeunesse Ittihadiya était représentée par Ayoub Elhachmi et Hind Kissouar en distenciel et Gajmoula Boussif en présentiel.


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Bouton retour en haut de la page