Maroc

La COP22 a connu une mobilisation «très significative» de la société civile

La 22e Conférence des parties à la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques (COP22) a connu une mobilisation «très significative» de la société civile, indique le comité de pilotage de la COP22.

En mobilisant en amont de la COP22 la société civile et les acteurs non étatiques nationaux et internationaux, le pôle Société civile conduit par Driss El Yazami, président du Conseil national des droits de l’Homme (CNDH), a permis un engagement «très significatif» des parties prenantes pour la lutte contre les changements climatiques, souligne le comité dans un communiqué.
Situé dans la Zone verte du site de Bab Ighli qui a accueilli la COP22 du 7 au 18 novembre dernier, l’espace Société civile et autres acteurs non étatiques, a connu la participation de plus de 300 exposants répartis entre 152 espaces, ainsi que l’organisation de 680 activités, débats et conférences, précise le communiqué, notant que cet espace a été également visité par 24.000 personnes en moyenne par jour, avec un pic de 27.000 le 15 novembre, tandis que 60 nationalités y ont été représentées.
La présence des acteurs de la société civile à la COP22 s’est aussi observée au-delà du site de Bab Ighli, notamment à travers la grande marche de l’action climatique dans la ville de Marrakech qui a vu la participation, le 13 décembre, de plus de 7.500 personnes.

Investissement : voici où placer son argent en 2023 au Maroc



Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page