Maroc

Investissements pour l’emploi : premier appel à projets au Maroc pour KfW et l’IFE

Première édition au Maroc ! La Banque allemande de développement (KfW) et sa filiale IFE annoncent le coup d’envoi de leur premier appel à propositions de projets d’investissement créateurs d’emplois stables et de qualité dans le Royaume.  

Ce mécanisme prévoit l’octroi de subventions sous forme de dons, d’un montant allant de 1 à 10 millions d’euros par projet, contribuant ainsi au programme d’investissement à hauteur de 25% à 90%, selon la catégorie du projet.

Un soutien aux initiatives à fort impact social et économique
Sont concernés par l’appel à projets les entreprises privées, les entités publiques, ainsi que les organisations à but non lucratif, aussi bien en tant qu’entité individuelle que dans le cadre d’un consortium. Toutes les informations relatives à l’Appel à proposition sont disponibles sur le lien suivant : https://invest-for-jobs.com/fr/centre-de-telechargement. À noter que le processus de sélection est ouvert du 1er au 30 juin 2023.

Pour Janne Rajpar, directrice du bureau de la KfW au Maroc, «l’objectif mutuel que nous partageons avec nos partenaires est de contribuer à stimuler une croissance durable et inclusive au Maroc. Cet appel à projet témoigne de notre engagement continu à soutenir des initiatives à fort impact social et économique», note-t-elle lors de la conférence de presse. La directrice se dit impatiente de découvrir les propositions innovantes et prometteuses qui émergeront de cet appel, et de voir comment elles pourraient contribuer à un avenir plus prospère et durable pour le Maroc. Ravi de lancer ce premier appel à propositions de projets d’investissements au Maroc, Hicham Chahir, directeur pays Maroc et Sénégal de la Facilité d’investissements pour l’Emploi (IFE), estime que cette initiative est inédite pour plusieurs raisons.

«D’une part, car elle vise tous les secteurs créateurs d’emplois stables, mais aussi en raison de la nature des investissements subventionnés, qu’il s’agisse de construction, d’aménagement, d’équipement ou de financement de besoin en fonds de roulement de démarrage», souligne-t-il. Et d’ajouter : «Les subventions IFE cofinancent de manière complémentaire et strictement additionnelle chaque projet d’investissement, et leur force réside justement dans le caractère cumulable de façon non limitative, aux autres sources de financement apportées par le porteur du projet».

Quel genre d’activité peut bénéficier de la subvention ?
La subvention de l’IFE s’applique uniquement aux aspects liés à la phase d’investissement d’un projet. Les subventions de l’IFE peuvent être utilisées pour la construction (à l’exception des projets immobiliers), avec un soutien limité à d’autres activités. En outre, les candidats doivent démontrer que la phase d’investissement de leur projet proposé, par exemple le début de la construction, peut être lancée au plus tard 12 mois et que tous les investissements peuvent être achevés au plus tard 30 mois après la signature de la convention de subvention. Toutefois, l’IFE se réserve le droit d’annuler un financement engagé, au cas où cette condition ne serait pas remplie.

Processus de candidature
Les appels à proposition sont soit régionaux, soit limités, à des pays spécifiques. Certains appels se focalisent sur des projets dans un secteur économique particulier. Pendant l’appel à propositions, les candidats soumettent une note de concept en utilisant le système de candidature en ligne. Les concepts doivent être à un stade avancé de la planification.

Le processus est ouvert aux soumissionnaires individuels et aux consortiums de candidats. Les candidats doivent être enregistrés soit dans un pays en Afrique, soit dans l’UE ou dans un des pays de l’AELE. Pour chaque candidature, au moins un partenaire doit être enregistré dans le pays partenaire. L’étape se termine par une présélection des candidatures les plus prometteuses.

A noter que tous les appels sont annoncés sur le site web. Les candidats présélectionnés devront ensuite soumettre des propositions de projets complètes. Ils doivent démontrer en détails comment le financement sera utilisé, quelles sont leurs propres contributions et quelles mesures de mise en œuvre sont prévues pour garantir la création d’emplois et de places de formation. La Facilité investissements pour l’emploi propose ensuite un contrat de financement aux candidats lauréats.

Kenza Aziouzi / Les Inspirations ÉCO


whatsapp Recevez les actualités économiques récentes sur votre WhatsApp

FLO Retail & Shoes : ouverture d’une succursale au Morocco Mall



Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters



Bouton retour en haut de la page