Maroc

Interview-Ryad Mezzour : “Nous œuvrons dorénavant pour devenir un pays Best value”

Pour le ministre de l’Industrie et du commerce, le Maroc a enclenché la vitesse supérieure en termes de compétitivité passant à une offre «Best cost» plus étoffée, avec, en plus de la qualité industrielle, de l’innovation, de la compétitivité et surtout un capital humain hautement qualifié.  Pourquoi plaidez-vous pour un Maroc «Best cost» et non pas «Low cost» ? Au départ, notre pays voulait attirer les investissements industriels mais le coût de sa main-d’œuvre représentait un blocage à cette ambition....
LesEco.ma

Besoin de lire cet article réservé aux abonnés ?

Visionnez une courte vidéo publicitaire ou abonnez-vous !

OU

Déjà abonné ? Connectez vous

Change : l’économie marocaine lourdement impactée par la hausse du dollar



Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Bouton retour en haut de la page