Maroc

Impôts: les « gros gibiers » dans la ligne de mire du fisc

Le fisc réclame 500 millions de dirhams de rappel d’impôts à Masen après une vérification comptable menée par la Brigade nationale des inspecteurs. Sur la liste de ce mois de février, figurent deux autres grands comptes, l’OCP et Lydec. Après une année 2021 de «transition», les fantassins du fisc repartent au combat. Une certitude, la fréquence des contrôles va s’accélérer afin de faire rentrer de l’argent au Trésor qui en a bien besoin, encore plus en cette période où la...

Cet article est réservé aux abonnés

Abonnez vous pour lire cet article ainsi que tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco

Déjà abonné connectez vous ICI

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page