Maroc

Immobilier : Ifssate Lilomrane dévoile ses villas de maîtres

Le projet immobilier comprend de 47 unités de 340 m2. L’investissement réalisé à Dar Bouazza s’élève à 300 millions de DH, foncier compris.

Quarante-sept villas construites à proximité de la plage de Dar Bouazza avec un lac artificiel. Après Agadir, c’est ainsi que se dessine «Hadaik Rabii», le dernier le projet haut standing de Ifssate Lilomrane. «Nous voulons consolider davantage notre positionnement sur ce segment en répondant à notamment une clientèle de la CSP moyenne/supérieure, à la recherche d’un style de vie de qualité, alliant confort et respect de l’environnement» déclare Khadija Ifssate, directrice administrative d’Ifssate Lilomrane. Le design des villas «Hadaik Rabii», construite sur 340 m2, c’est aussi une architecture élégante et des revêtements «nobles» importés pour certains d’Espagne.

«Nous avons aussi mis l’accent sur la durabilité dans le choix des matériaux et la conception des pré-installations», est-il précisé. Par ailleurs, le choix de Dar Bouazza permet avant tout d’intégrer le projet dans une agglomération offrant des infrastructures sociales et de loisirs dont le Morocco Mall, l’École belge, la George Washington Academy, l’Aquaparc, le Crazy Parc, l’académie de tennis et le FC Barcelone Club de Foot sans oublier le Golf Park. Des efforts qui ont nécessité un investissement de 300 millions de DH.

Pour rappel, Ifssate Lilomrane est une des 3 filiales du groupe Ifssate à coté des entreprises Mohcine et Ifssate & Consort, respectivement spécialisées dans la construction tout standing et des marchés publics et dans la fabrication et l’importation de matériaux de construction. Présente dans le segment de la promotion immobilière depuis 7 ans, la filiale a réalisé, à ce jour, de nombreux projets résidentiels de moyen et haut standing comme ceux de la Résidence Ait Abdelmoumen et de Morrocan School, à Agadir. Des opérations qui ont respectivement mobilisé un budget de 70 millions et et de 20 millions de DH. L’opérateur comptabilise par ailleurs deux autres projet en cours de réalisation à savoir Hadaik Rabii et Sonaba dont les budget respectifs s’élèvent à 300 millions et 120 millions de DH.

Change : l’économie marocaine lourdement impactée par la hausse du dollar



Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page