Maroc

Ifrane : la région se prépare pour l’hiver

Le ministre de l’Équipement et de l’eau, Nizar Baraka, supervise les préparatifs de la campagne hivernale 2021-2022, à Ifrane. Sur le plan national, le ministère a mobilisé plus de 863 engins et camions, dont 111 chasse-neiges, dix ponts de sauvetage et des équipes d’intervention prêtes à intervenir en cas d’interruptions de longue durée.

Le ministre de l’Équipement et de l’eau, Nizar Baraka, a présidé dernièrement, à Ifrane, la réunion annuelle de coordination et de cadrage de la campagne hivernale 2021-2022. Organisée en présence des directeurs centraux, régionaux et provinciaux du ministère, cette rencontre, qui est considérée comme une étape importante dans la préparation du dispositif de viabilité routière du ministère, a été l’occasion, pour les responsables concernés, de s’assurer de la préparation des provinces les plus touchées par les aléas climatiques, durant la saison hivernale. Lors de cette rencontre, Nizar Baraka a rappelé l’importance de la mise en place d’une stratégie adaptée en matière de gestion des ressources humaines et des moyens logistiques afin d’assurer la viabilité du réseau routier et la pérennité de la circulation routière, particulièrement pendant la saison hivernale.

«Les phénomènes naturels constituent une véritable contrainte pour la pérennité de la circulation et la sécurité routière, d’où la nécessité de la mise en place d’une stratégie adaptée pour une meilleure gestion des ressources humaines et logistiques», souligne Baraka.

Pour faire face aux différents phénomènes naturels qui se produisent dans diverses régions du Royaume, notamment les chutes de neige, ensablements et éboulements, à l’origine d’une série de blocages de routes, le ministère de tutelle a pris cette année plusieurs mesures pour en alléger l’impact sur les citoyens. En effet, dans le cadre d’une approche préventive, le ministère a mobilisé plus de 863 engins et camions, dont 111 chasse-neiges, dix ponts de sauvetages, dont trois en cours d’exploitation et des équipes d’intervention prêtes à intervenir en cas d’interruptions de longue durée. Les responsables du ministère ont, également, organisé des missions de prospection et des réunions, en visioconférence, avec les 21 directions des régions qui connaissent des chutes de neige chaque année. Ces échanges ont permis la mise en place d’un plan d’action portant, notamment, sur l’organisation des équipes de permanence pendant l’hiver, la mobilisation de moyens de communication internes et externes, la logistique d’intervention et les ressources humaines, le renforcement de l’approvisionnement en produits de première nécessité, l’aménagement des barrières et des abris de neige et enfin la préparation des routes, en perspective du début de la saison.

Cette rencontre a été l’occasion de dresser un bilan global des campagnes précédentes, de manière à s’arrêter sur les points forts et ceux à améliorer en ce qui concerne l’exercice de la viabilité routière. En effet, en 2020-2021, la province d’Ifrane a mis en place une flotte composée de 60 engins brise-glaces, 13 bulldozers et 12 ambulances. Les moyens logistiques et humains, mobilisés pour cette opération, ciblent plus de 120 douars relevant de 10 communes d’une population estimée à 150.000 habitants. Ils portent, entre autres, sur le déneigement des routes nationales, régionales et communales. Les mesures concernent, également, l’approvisionnement normal de ces régions en denrées de première nécessité, la distribution du fourrage pour le bétail, l’organisation d’une intervention immédiate à travers des secours par hélicoptères et la mobilisation d’engins de déneigement.

Concernant les soins de santé des couches vulnérables, la province d’Ifrane a mené, en partenariat avec les responsables du secteur de la santé, une campagne pour recenser les femmes enceintes, en vue de leur prise en charge durant la saison d’hiver. Ils ont, par ailleurs, accordé une attention particulière aux personnes âgées et à celles atteintes de maladies chroniques, afin de mettre en place une permanence médicale et de mettre à leur disposition les médicaments nécessaires. Les autorités ont prévu, en outre, d’avertir les élèves à temps, en cas d’arrêt des cours lors des tempêtes de neige, et de veiller à ce que tous les établissements scolaires soient équipés en chauffage. Il faut rappeler que cette rencontre, organisée annuellement dans le cadre d’une politique anticipative, dénote de l’intérêt que le ministère de l’Équipement et de l’Eau accorde aux usagers de la route et de son souci d’assurer une prestation publique de qualité et une meilleure réponse aux défis que rencontre le secteur de la viabilité hivernale.

Mehdi Idrissi / Les Inspirations ÉCO

Investissement : voici où placer son argent en 2023 au Maroc



Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Bouton retour en haut de la page