Maroc

Gestion déléguée, aucun contrat ne sera résilié avant son terme

Le ministre de l’Intérieur, Mohamed Hassad, a levé toutes les équivoques portant su la rupture anticipée des contrats de gestion déléguée des villes de Rabat et de Tanger. Interpellé par la 2e Chambre sur les sanctions envisagées contre les concessionnaires des services publics qui ne respectent pas leurs engagements, Hassad a indiqué que la durée qui sépare l’État et ses partenaires de la fin de leurs contrats reste supportable «par rapport au coût très élevé de la rupture des conventions qui ont été signées», a-t-il indiqué.



Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page