Maroc

Formation Alternative : Mahir Center bientôt à Agadir

Le réseau Mahir Center, relevant de l’Université Mohammed VI polytechnique, s’apprête à étoffer son réseau par l’ouverture d’un centre à Agadir, selon Taha Balafrej, directeur et fondateur de Connect institute. À noter que ce dernier lancera, à partir du 17 juin, Agadir cultures, une série d’événements culturels. 

Créé en 2019, Mahir center est une entité dépendant de l’Université Mohammed VI polytechnique, dédiée à la formation de jeunes professionnels. L’institution s’apprête à étoffer son réseau par l’ouverture d’un centre à Agadir. C’est du moins l’annonce faite, en ce début de semaine, lors de la présentation de la première édition d’Agadir cultures (une série d’événements culturels), par Taha Balafrej, directeur et fondateur de Connect institute. Pour rappel, cet organisme a été fondé en 2014 dans «la ville de la renaissance» avec pour mission de favoriser l’épanouissement des jeunes et leur émancipation par la culture.


«On compte lancer les travaux d’un nouveau Mahir center à Agadir dans le cadre de nos discussions avec les autorités locales», a donc annoncé Balafrej, lundi, lors d’une conférence de presse dédiée à la présentation d’Agadir cultures. Fruit d’un partenariat entre l’Université Mohammed VI polytechnique et Connect institute, Mahir enter est actuellement présent sur les deux campus de l’UM6P, à Benguerir et à Rabat. Il fait partie du réseau de Connect institute, présent dans six villes au Maroc, à travers son réseau de centres d’éducation alternative par la culture, notamment à Agadir.

Les discussions en cours
C’est la raison pour laquelle les discussions sont en cours pour doter la ville d’Agadir d’un Mahir center aux côtés de Connect Institute (qui y est implantée depuis plus de huit ans) et de Dar Momkin, intégrée aussi à la même entité, qui est une plateforme dédiée aux jeunes âgés de 18 à 28 ans. Ce lieu consiste en un espace d’écoute, d’orientation, de formation, d’accompagnement et d’appui aux jeunes porteurs de projets. En attendant l’officialisation du développement du réseau de Mahir center à Agadir, Connect Institute lancera, du 17 juin au 1er juillet 2022, la première édition d’Agadir cultures en célébrant la «libération» de la pandémie par des retrouvailles par la culture, tout en mettant à l’honneur divers aspects de la production culturelle marocaine.

L’objectif de cette première édition d’Agadir cultures est ainsi de permettre, durant 15 jours, la rencontre entre des publics de diverses générations autour d’un programme culturel de qualité, soit l’organisation d’un évènement quotidiennement. «Le menu de cette édition englobe différentes expressions culturelles et artistiques pour l’épanouissement des jeunes et leur apprentissage à travers la culture, qui est indispensable.

Il y aura en plus une diversité de sujets avec des intervenants de renommée qui vont partager des sujets d’ouverture et de divertissement avec le grand public», explique Mamoun Ghallab, coordinateur des programmes de Connect institute et Mahir Center.

Agadir cultures : 17 événements au total
Les 17 événements organisés incluent des concerts, du théâtre, du cinéma, de la littérature, des conférences et de la danse. Au total, 20 artistes et conférenciers sont prévus au programme, dont Neta Elkayam (chanteuse), Driss El Maloumi (musicien), Abdelkrim Jouiti (écrivain), Ahmed Herzenni (militant des droits de l’Homme), Mohamed Abderrahman Tazi (cinéaste), Abdallah Fili (archéologue), Hakima Himmich (médecin et militante), Farida Benlyazid (cinéaste) et bien d’autres. «Les 17 événements précités seront initiés au cinéma Sahra, au jardin Ibn Zaidoun et au Connect institute à Agadir où l’écosystème estudiantin sera réuni», a précisé Rachida Akdaich, chef de projet à Connect institute Agadir et coordinatrice des programmes.

L’organisation sera assurée par l’apport et la contribution de 200 étudiants du réseau Connect institute, en provenance de plusieurs villes marocaines : ACT School (El Jadida, Youssoufia et Khouribga) et Mahir center à l’UM6P (Rabat et Benguerir). Pour ces étudiants, il s’agit aussi d’une expérience d’apprentissage enrichissante. Parallèlement à Agadir cultures, Connect institute lance aussi «Agadir camp» et d’autres programmes.

Pour rappel, le rapport de la Commission spéciale sur le modèle de développement, publié en 2020, cite Connect institute et Mahir center comme initiatives marquantes en matière d’éducation. Le programme Mahir, qui couvre une période de 10 mois à temps plein, accompagne les jeunes à travers des notions d’ouverture culturelle et de créativité et les prépare à contribuer activement au développement humain du pays.

Pour sa part, Connect institute compte près de 700 lauréats et 200 jeunes participant actuellement à ses programmes. Notons enfin qu’Agadir cultures bénéficie du soutien de la wilaya, de la ville d’Agadir, de la Région Souss-Massa, du groupe OCP et du groupe Pharma5, à travers la fondation Noufissa.

Yassine Saber / Les Inspirations ÉCO


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Bouton retour en haut de la page