Maroc

Forêts méditerranéennes : 85 millions d’ha à protéger

300 experts  sont réunis du 20 au 24 mars dans le cadre de la 5e édition de la semaine Forestière Méditerranéenne, qui se tient à Agadir. Il s’agit de mettre en place un plan  afin de mieux préserver les écosystèmes  de la région.

Après Barcelone, c’est au tour d’Agadir d’abriter du 20 au 24 mars, la 5e édition de la Semaine Forestière Méditerranéenne, portée par le Haut Commissariat aux Eaux et Forêts à la lutte contre la désertification (HCEFLCD) et la FAO. Cet évènement qui a été conçu comme une plateforme commune pour la coopération régionale sur les forêts méditerranéennes, connait la participation de 300 participants provenant de plus de 20 pays du pourtour méditerranéen. Cette année, la semaine Forestière Méditerranéenne est consacrée à la restauration des forêts et paysages dans le bassin méditerranéen qui possède prés de 85 millions d’hectares de forêts, soit 2 % de la surface forestière mondiale.

Cependant, ces espaces comme au Maroc sont menacés par les aléas climatiques, mais aussi les agressions purement anthropiques, telles que les incendies, la pollution atmosphérique, la déforestation et l’urbanisation. D’où la nécessité selon Abdeladim Lhafi, Haut Commissaire aux Eaux et Forêts et à la lutte contre la désertification, «de relever deux défis majeurs dans le cadre du programme d’action qui sera adopté par le segment de haut niveau prévu pour le 24 mars 2017» . Il s’agit d’adopter une approche territoriale afin d’atténuer l’impact sur les forêts, mais aussi procéder à un engagement collectif en s’appuyant sur les multiples initiatives lancées lors de la COP 22, notamment celles tournées vers l’Afrique et la Méditerranée, en l’occurrence triple S : «Soutenabilité, stabilité, sécurité en Afrique» et l’initiative AFMS «action renforcée en faveur des forêts dans la région Med-Sahel dans le contexte du changement climatique». Par ailleurs, une cérémonie de commémoration de la Journée Internationale de la Forêt a été initiée par le HCEFLCD.

L’événement a été marqué par la présentation de la politique de reboisement au Maroc alors qu’en marge de cette manifestation, des prix ont été décernés aux différentes régions ayant réalisés les meilleures performances lors de l’initiative «plantation d’un million d’arbres forestiers en une journée», lancée par le HCEFLCD concomitamment aux déroulements des négociations de la COP 22 en novembre prochain.  

Change : l’économie marocaine lourdement impactée par la hausse du dollar



Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page