Maroc

flash hebdomadaire

Poursuite de la détente des taux

Marché obligataire


Marché primaire
En dépit d’une demande abondante et bon marché se chiffrant à 7,4MMDH, le Trésor n’a retenu, au titre de cette séance primaire court et moyen termes qu’un faible montant de 200MDH. Les rentrées exceptionnelles dont il a bénéficié, combinées au report de certaines de ses dépenses, lui ont permis de réduire d’un tiers son besoin de financement mensuel à 8MMDH. Eu égard à ces éléments, les taux se sont encore une fois détendus. Ainsi, la maturité adjugée ; le 2 ans a perdu 3 pbs pour s’afficher à 2,61%. Comptant tirer davantage profit d’une forte demande sur les titres souverains, l’argentier du royaume envisage de financer ses tombées futures en avance. Il organisera dans ce sens une séance d’échanges en date du 25 février visant à remplacer les titres arrivant à échéance en avril, mai et juin (dont le gisement s’élève à 16MMDH) par d’autres de maturités plus longues.

Marché secondaire
En raison de l’abondance de liquidité observée sur le marché monétaire, les taux courts et moyens termes ont à nouveau accusé une baisse cette semaine. Ainsi, le 52 Sem, le 2 ans et le 5 ans ont perdu respectivement 1,6 pbs, 1,7 pbs et 2,8 pbs pour s’afficher dans l’ordre à 2,51%, 2,61% et 2,88%. Les taux longs, quant à eux, n’ont pas été épargnés de cette tendance. Le 15 ans et le 20 ans se sont échangés à 3,73% et 4,10% marquant ainsi des baisses respectives de 5,4 pbs et 8,1 pbs. 

Le Trésor inonde le marché de liquidité 

Marché Monétaire

Profitant d’une situation financière particulièrement aisée en raison de l’encaissement de recettes pour un montant de 2,1MMDH (dont 500MDH provenant d’un don du Qatar) et du report de dépenses (1,5MMDH), le Trésor a inondé le marché monétaire de liquidité au cours de cette semaine. Il a en effet procédé à des placements quotidiens moyens de l’ordre de 13,5MMDH contre 11,5MMDH la semaine précédente. L’abondance de liquidité a incité les banques à accélérer le rythme de constitution de la réserve obligatoire. Leur excédent s’est en effet raffermi de 8MMDH à 12,3MMDH. Dans ces conditions, les taux monétaires ont traité à 2,50% pour le TMP interbancaire, tandis que le repo jj a oscillé entre 2,25% et 2,40%. Pour la semaine prochaine, BAM a jugé judicieux de retirer 2MMDH du circuit bancaire afin de garantir l’équilibre du marché. Le volume global de la monnaie centrale s’élève désormais à 11MMDH. 

La dynamique haussière se maintient

Marché Actions

Alors que les principales places boursières mondiales continuent d’être malmenées en ce début d’année, notamment en raison du ralentissement économique chinois et de ses répercussions sur le commerce mondial, des instabilités géopolitiques grandissantes et de la dégringolade du prix du pétrole -aux effets néfastes sur les pays producteurs-, la place casablancaise affiche étrangement bonne mine. Son principal indice, le MASI, fait en effet un sans-faute depuis la deuxième semaine de l’année, et vient de sceller sa sixième semaine successive de hausse. Au bilan, la Bourse de Casablanca, qui connaît une accélération de sa dynamique haussière, réalise une performance hebdomadaire de 1,79% à 9.219 pts et porte, à la clôture du vendredi, sa performance annuelle à 3,29%.

Nul doute d’ailleurs que le flux positif des résultats annuels publiés jusqu’à présent participe grandement à l’amélioration du moral des investisseurs et à exciter leur appétit pour les actions. Ceci se traduit également au niveau des flux brassés sur le marché qui se raffermissent pour atteindre des niveaux encourageants. En moyenne quotidienne, le compartiment central du marché a drainé cette semaine un volume s’élevant à 80,8 MDH. S’agissant des valeurs les plus actives, on retrouve en première place IAM qui génère un flux global de 75,9 MDH (représentant près de 18,8% du flux hebdomadaire global) et finit dans la foulée la semaine sur une hausse de 2,71% à 119,4 DH. Derrière, ATW qui évolue au même rythme que le marché, génère un flux hebdomadaire de 61 MDH pour achever la période à 340 DH. En troisième place des valeurs les plus actives arrive Addoha qui brasse 53 MDH et s’apprécie dans la foulée de 6,40% à 33,25 DH.

Côté variations, la plus forte hausse revient cette semaine à Alliances qui grimpe de 46,72% à 77,95 DH, Managem avance, quant à elle, de 35,75% à 673,3 DH, au moment où Stroc Industrie améliore son cours de 28,62% à 59,99 DH. À l’inverse, Rebab Company se déprécie de 6,67% à 140 DH. La société des réalisations mécaniques «SRM» perd de son côté 6,51% à 148,6 DH. Enfin, dans le même ordre de grandeur, Nexans Maroc lâche 6,43% à 131 DH. 


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page