Maroc

FIFM : Le film « Chevalier noir » remporte l' »Etoile d’Or » de la 19ème édition

Le Grand Prix « Etoile d’Or » de la 19ème édition du Festival International du Film de Marrakech, placée sous le Haut patronage de SM le Roi Mohammed VI, a été attribué au film « CHEVALIER NOIR » (A Tale of Shemroon) de son réalisateur iranien Emad Aleebrahim Dehkordi, a annoncé le Jury de la compétition officielle lors de la cérémonie de clôture qui s’est déroulée, samedi soir au somptueux Palais des Congrès de la cité ocre.

Ce long-métrage de 102 minutes relate l’histoire de « Iman » et son petit frère « Payar » qui vivent avec leur père. Après le décès de leur mère, « Iman » voit sa vie complètement chamboulée et cherche un moyen de s’en sortir.

Profitant de ses relations avec la jeunesse dorée de la capitale, Iman se crée un petit business pour se faire de l’argent facile, et ce qui semble de prime abord être le chemin vers un nouveau départ, fait apparaître des méandres propres à ébranler le destin de la famille.

Cette cérémonie de clôture a été également marquée par la remise du Prix du Jury décerné ex-aequo à « Alma Viva » de Cristèle Alves Meira (Portugal) et « Le Bleu du Caftan » de Maryam Touzani (Maroc).

Pour ce qui est du Prix de la mise en scène, il est revenu à la réalisatrice suisse Carmen Jacquier, pour son film « Foudre », alors que celui de l’interprétation féminine a été remporté par Choi Seung Yoon pour son rôle dans « Riceboy Sleeps » d’Anthony Shim (Canada).

Quant au Prix d’interprétation masculine, il a été décroché par Arswendy Bening Swara pour son rôle dans « Autobiography » de Makbul Mubarak (Indonésie).

Présidé par le grand réalisateur italien Paolo Sorrentino, le Jury de la compétition officielle de cette édition était composé de l’actrice britannique Vanessa Kirby, de l’actrice allemande Diane Kruger, du réalisateur australien Justin Kurzel, de la réalisatrice et actrice libanaise Nadine Labaki, de la réalisatrice marocaine Laïla Marrakchi et de l’acteur français Tahar Rahim.

En tout, ils ont visionné 14 films dans le cadre de la compétition officielle, représentant 14 pays sur les 5 continents (Australie, Brésil, Canada, France, Indonésie, Iran, Maroc, Mexique, Portugal, Suède, Suisse, Syrie, Tunisie et Turquie).

Fidèle à sa tradition, cette soirée grandiose a été aussi ponctuée par un vibrant hommage rendu à la grande figure du 7ème art, la comédienne écossaise Tilda Swinton, qui a reçu l’Etoile d’Or des mains de sa fille, Honor Byrne.

A noter qu’outre Mme Swinton, le Festival International du Film de Marrakech a rendu aussi hommage à l’acteur indien Ranveer Singh, au cinéaste américain James Gray et à la réalisatrice marocaine Farida Benlyazid qui ont, eux aussi, reçu l’Étoile d’or du Festival.

A cette occasion, Mme Swinton a exprimé sa profonde gratitude à Sa Majesté le Roi Mohammed VI, à Son Altesse Royale le Prince Moulay Rachid, Président de la Fondation du Festival International du Film de Marrakech, et à la Fondation du Festival pour avoir rendu possible cet événement de haute facture, ainsi que pour le soutien constant pour l’élargissement des horizons du 7è art.

De son côté, le réalisateur suédois Ruben Ostlund a mis en avant les qualités exceptionnelles de cette célèbre comédienne et sa capacité à incarner avec maestria les divers personnages, grâce à son intelligence féconde, soulignant que Mme Swinton demeure l’une des plus grandes figures et ambassadrices du 7è art.

Outre les longs-métrages en lice dans la compétition officielle, 62 autres films ont été projetés dans les « Séances de gala », les « Séances spéciales », « le 11è Continent », le « Panorama du Cinéma marocain », « Jeune Public » et les « Projections en plein air à Jamaa El Fna ».

Certains films de stars internationales et marocaines auxquelles le festival a rendu hommage ont été ainsi projetés au Palais des congrès, au cinéma Colisée et à Jemaa El Fna, complétant ainsi cette sélection riche de 76 films, dont 14 participant à la compétition officielle.

Par ailleurs, de grands noms du cinéma mondial ont été en conversation libre avec le public de la Cité ocre lors de cette édition, dans le cadre du programme « In Conversation with … », l’un des rendez-vous les plus attendus du festival pour des échanges intenses et passionnants.

Dossiers d’investissement : réduction de 45% de la paperasse à partir de 2023



Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Bouton retour en haut de la page