Maroc

Fès-Meknès/économie d’eau : le projet de goutte-à-goutte lancé

Mohammed Sadiki, ministre de l’Agriculture, de la pêche maritime, du développement rural et des eaux et forêts, a lancé un projet d’irrigation au goutte-à-goutte dans la province de Taounate. D’un coût global de 420 MDH, celui-ci vise l’amélioration de la valeur de la production agricole, en la faisant passer de 16 MDH à près de 84 MDH. 

Mohammed Sadiki, ministre de l’Agriculture, de la pêche maritime, du développement rural et des eaux et forêts, a lancé, lundi 27 février, une opération d’irrigation au goutte-à-goutte dans la province de Taounate. Cette initiative, qui entre dans le cadre de la nouvelle stratégie Génération green 2020-2030, vise à accroître la production agricole, à valoriser les ressources en eau et à améliorer les revenus des agriculteurs. Le coup d’envoi en a été donné dans la commune territoriale Ain Aïcha, où le ministre a pu s’enquérir de l’avancement des différentes composantes du projet d’aménagement hydroagricole du périmètre Bouhouda.

Ce chantier, d’un coût global de 420 MDH, s’étend sur une superficie de 1.850 ha et bénéficie à 1.480 agriculteurs. Il couvre les quatre communes territoriales relevant de la province de Taounate (Ain Aicha, Ain Madiouna, Rghioua et Taounate).

Dans ce cadre, une série d’infrastructures ont été mises en place, notamment une prise d’eau à partir du barrage, sur 12 km, et une canalisation de 25 km. De plus, une station de traitement a été construite pour assurer la qualité des eaux d’irrigation, ainsi qu’un réseau de distribution pour permettre une répartition plus efficace. Enfin, pas moins de 133 blocs d’irrigation ont été équipés pour rationnaliser l’utilisation de l’eau.

Améliorer le rendement des cultures
L’objectif de ce projet d’irrigation au goutte-à-goutte consiste à améliorer la valeur de la production agricole, en la faisant passer de 16 MDH à près de 84 MDH, tout en valorisant les ressources hydriques grâce à l’utilisation d’une irrigation localisée plus efficace.

Ce projet ambitionne également d’améliorer le rendement des cultures, en passant d’une moyenne de production de 70% à plus de 120% après sa mise en œuvre. Grâce à ce système, une économie d’eau considérable sera réalisée.

«Cette technologie efficace s’intègre parfaitement dans le contexte actuel de rareté des ressources hydriques», précisent les responsables de la Chambre d’agriculture.

Le barrage Bouhouda, sur l’Oued Sra, doté d’une capacité totale de retenue de 55 millions de mètres cubes, dont 15 millions alloués à l’agriculture, est une ressource cruciale pour la région. Son utilisation rationnelle sera ainsi garantie. À noter que pour assurer une gestion responsable et durable du périmètre, les associations des usagers des eaux agricoles ont été chargées de la supervision de la gestion de l’eau.

70 MDH pour les PAM
Dans le même périmètre, le ministre a visité une ferme de production de plantes aromatiques et médicinales (PAM) faisant partie du projet d’agrégation des PAM cultivées autour d’une unité de transformation et de conditionnement. Le projet a pour objectif d’accompagner les agriculteurs de la Région de Fès-Meknès dans l’amélioration de la qualité et de la quantité de la production de ces plantes, tout en respectant les normes environnementales. D’un investissement total de 70 MDH et d’une superficie de 113 ha, il a permis de créer 60 emplois permanents et plus de 500 emplois saisonniers dans la province de Taounate. Les principaux marchés visés par le projet sont l’Amérique, le Canada, la Chine et certains pays d’Europe.

Service de proximité innovant
À l’occasion de sa visite dans la province, le ministre a présidé l’inauguration du nouveau siège de la direction provinciale de l’Agriculture (DPA) de Taounate et de l’antenne provinciale de la Chambre régionale de l’agriculture qui regroupe les services de l’Office national de sécurité sanitaire des produits alimentaires (ONSSA) et ceux de l’Office national du conseil agricole (ONCA).

Le bâtiment, d’un coût global de 15,7 MDH, est construit sur une superficie de 2.535 m2 et comprend trois niveaux.

Durant sa visite, Sadiki était accompagné du gouverneur de la province de Taounate, du président de la Chambre régionale d’agriculture, de plusieurs professionnels du secteur et des élus.

Mehdi Idrissi / Les Inspirations ÉCO


whatsapp Recevez les actualités économiques récentes sur votre WhatsApp

FLO Retail & Shoes : ouverture d’une succursale au Morocco Mall



Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters



Bouton retour en haut de la page