Maroc

Fès : l’USMBA et les experts- comptables s’allient

Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco

L’Université Sidi Mohammed Ben Abdellah de Fès vient de signer une convention de partenariat avec le Conseil national de l’ordre des experts comptables du Maroc et le Conseil régional des experts comptables de Fès-Meknès et l’Oriental. Cette convention vise principalement à créer des liens de coopération et de communication entre les différentes parties et à asseoir une synergie dans les domaines de l’enseignement et de la formation continue, en plus de l’échange d’expertise.

De nombreux universitaires et experts-comptables ont récemment participé à la 2e Journée universitaire du partenariat, organisée le 4 mai dernier par l’Université Sidi Mohammed Ben Abdellah (USMBA) de Fès autour du thème «L’avenir du commissariat aux comptes : quelques réflexions à la lumière de la réforme internationale». Cette rencontre a été marquée par la signature d’une convention de partenariat tripartite entre l’USMBA, le Conseil national de l’ordre des experts-comptables du Maroc (CNOEC) et le Conseil régional des experts-comptables de Fès-Meknès et l’Oriental. La convention vise principalement la création de liens de coopération et de communication entre l’université et le CNOEC ainsi que la mise en place d’une coopération effective dans les domaines de l’enseignement, de la formation continue, de l’encadrement et des stages. L’échange d’expertise et de documentation fait également partie de ses objectifs principaux, en plus de l’organisation de rencontres scientifiques. Prenant la parole, le président de l’USMBA, Redouane Mrabet, a souligné que les experts-comptables sont des acteurs majeurs du développement socio-économique national et régional, ajoutant que l’objectif de cette journée d’étude est d’impliquer l’université dans son environnement socio-économique.


«Notre université a besoin de l’expertise des experts-comptables pour valoriser ses résultats de recherche et ses brevets d’invention», a précisé le responsable universitaire, avant d’exprimer le souhait de voir l’université former de futurs experts-comptables. Il a enfin ajouté que «ce nouveau partenariat s’inscrit dans la dynamique de promotion de la coopération et des échanges avec les différents acteurs locaux, régionaux et nationaux», tout en rappelant les nombreuses conventions signées récemment par l’USMBA avec d’autres institutions et entités de haut niveau. Pour leur part, les experts-comptables ont exprimé leur engagement et leur volonté de développer cette coopération et de tisser des liens d’échange, aux fins de garantir aux étudiants des établissements de l’USMBA, notamment l’École nationale de commerce et de gestion (ENCG) et la Faculté des sciences juridiques, économiques et sociales, des formations au sein de cabinets d’experts-comptables de la Région Fès-Meknès et de l’Oriental. Ils ont également émis le souhait d’impliquer l’université dans toutes les activités de formation, d’étude et de recherche organisées aux profits des professionnels de l’expertise comptable, qu’elles soient gratuites ou payantes. Quant au président du CNOEC, Amine Baakili, il a mis en exergue la mission de l’expert-comptable qui répond, entre autres, aux différents besoins de l’entreprise et participe au développement économique et social de ses partenaires. Selon lui, «le CNOEC est le partenaire de toutes les institutions nationales puisqu’il contribue à la rédaction des textes et lois, ainsi qu’aux diverses réformes qui touchent le domaine économique en général et les entreprises en particulier, dont la normalisation comptable, la clarification des règles fiscales, la réforme du droit des affaires et l’amélioration du climat des affaires en général».

De son côté, Mohammed Amouri, président du Conseil régional des experts-comptables de Fès-Meknès et l’Oriental, a précisé que «la convention signée avec l’USMBA vise à booster l’employabilité des jeunes, à encourager l’auto-entrepreneuriat au niveau de la région et à la créer une compétition régionale pour encourager les porteurs de projets». Notons que lors de cette rencontre, les participants ont passé en revue les différentes phases de l’organisation de la profession, notamment la loi 15-89 réglementant la profession d’expert-comptable et instituant un Ordre des experts-comptables, et la loi 127-12 (2015) réglementant la profession de comptable agréé et instituant une Organisation professionnelle des comptables agréés (OPCA). Aujourd’hui, la profession comptable est exercée au Maroc par trois acteurs, à savoir les experts-comptables, les comptables agréés et les comptables indépendants. Rappelons que ses objectifs concernent la protection de l’épargne, de l’investissement et la garantie de la sincérité et la loyauté dans la gestion du patrimoine des entreprises. 

Mehdi Idrissi / Les Inspirations Éco

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Bouton retour en haut de la page