Maroc

Fès/formation professionnelle : l’OFPPT dédie 38 MDH au renforcement de son offre de formation

À l’occasion de la rentrée 2022-2023, l’Office de la Formation professionnelle et de la promotion du travail (OFPPT) renforce son dispositif avec la création, à Fès, de deux nouveaux centres de formation dans les métiers du digital, de la restauration, du textile et du bâtiment.

 Pour contribuer à l’émergence d’un capital humain qualifié et en nombre suffisant, l’Office de la formation professionnelle et de la promotion du travail (OFPPT) vient de renforcer son dispositif dans la Région de Fès-Meknès par la création de deux nouveaux centres de formation. Les deux établissements, qui ont mobilisé une enveloppe de 38 MDH, sont dédiés à la «formation et l’aide à l’insertion des jeunes» et aux «métiers du Bâtiment». Ils contribueront à élargir l’offre de l’OFPPT dans la région avec une capacité de 738 places pédagogiques.
Ces formations diversifiées portent sur quatre niveaux, à savoir Technicien spécialisé, Technicien, Ouvrier qualifié et Ouvrier spécialisé, en plus d’autres filières qualifiantes, sanctionnées par des certificats. «Ces deux nouveaux centres, lancés à l’occasion de la rentrée 2022-2023, ont été conçus selon des standards de qualité et une nouvelle architecture de programmes, permettront de renforcer l’offre en formation de près de 750 places pédagogiques par an», précise Loubna Tricha, directrice générale de l’OFPPT, vendredi dernier, à l’occasion de l’inauguration de ces deux établissements. Et d’ajouter, «ces centres sont dotés de programmes et d’espaces pédagogiques modernes capables de renforcer les compétences professionnelles et le savoir-faire chez les jeunes et, partant, de contribuer à l’émergence d’un capital humain suffisant et qualifié pour l’encadrement pédagogique et la formation».
Insertion des jeunes
Pour améliorer les conditions d’insertion des jeunes à Fès, l’OFPPT a donné le coup d’envoi d’un nouveau centre de formation et d’aide à l’insertion des jeunes. Doté d’une capacité totale de 354 places pédagogiques, l’établissement dispense des formations dans 10 filières touchant aux métiers liés au développement digital, aux infrastructures digitales, au management hôtelier, au webmarketing, à la restauration, ainsi qu’à la coiffure et la couture. Couvrant une superficie de 3.924 m², le centre est doté d’infrastructures et d’équipements variés facilitant les exercices pratiques. Il abrite également un espace d’information et d’orientation pour un accompagnement rapproché des jeunes, de leur prise en charge à leur aide à l’insertion professionnelle. Il a requis un budget de 23.5 MDH dont 18 MDH pour la construction (pris en charge par la Fondation) et 5.5 MDH pour l’équipement (à la charge de l’OFPPT).
Des formations dans les BTP
Concernant le centre de formation aux métiers du bâtiment à Fès, il dispose d’une capacité de 384 places, dont 264 en première année, garantissant des formations de Technicien, Technicien spécialisé et Ouvrier spécialisé. La carte de formation de l’établissement prévoit deux troncs communs en génie civil et en bâtiment ouverts, respectivement, aux niveaux Technicien spécialisé et Technicien.
D’autres filières en géométrie topographie, menuiserie aluminium, plomberie sanitaire et électricité de bâtiment sont également disponibles. En plus des salles de cours, et afin de garantir une formation axée sur la pratique, le centre dispose d’ateliers spécifiques, notamment un laboratoire BTP, une plateforme pour travaux pratiques gros-œuvres, des ateliers de peinture décoration, plomberie sanitaire, menuiserie aluminium et électricité bâtiment. Une salle de langues, une autre dédiée à la formation en soft skills et une médiathèque sont également ouvertes aux stagiaires. Le coût global du projet s’élève à 14,5 MDH, dont 8 MDH pour la construction (pris en charge par la Fondation) et 6.5 MDH pour l’équipement (assuré par l’OFPPT). Notons que les ressources humaines du centre s’élèvent à une trentaine de personnes, composant le corps formateur, administratif et technico-pédagogique. Réalisés dans le cadre d’une convention de partenariat entre l’Office et la fondation Mohammed V pour la solidarité, les deux centres bénéficient de cartes de formation qui traduisent l’offre mise en place par l’OFPPT dans le cadre de la nouvelle feuille de route pour le développement de la formation professionnelle, notamment par des filières innovantes, avec un fort potentiel d’insertion et une architecture de programme basée sur des troncs communs et des spécialités.
Avec le lancement de ces deux nouveaux centres, le dispositif de l’OFPPT à Fès-Meknès atteint désormais 40 établissements, dont 8 centres de formation en milieu pénitentiaire et 2 unités mobiles de formation. La région compte 41.000 stagiaires dans 6 filières, à savoir le BTP, le Digital & Intelligence Artificielle, l’Hôtellerie et Tourisme, l’Industriel, en plus du Tertiaire et du Transport et Logistique. Elle compte également 5 internats destinés à répondre aux besoins en hébergement des jeunes et à leur offrir un cadre de vie propice à leur épanouissement.

Mehdi Idrissi / Les Inspirations ÉCO

Baisse des prix du carburant : 1 milliard de DH de perte pour les distributeurs



Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Bouton retour en haut de la page