Maroc

Drame Imlil : Sit-in pour dénoncer le terrorisme à Essaouira

Un Sit-in d’indignation contre le terrorisme et de solidarité avec les familles des deux touristes scandinaves tuées dans un acte criminel abject dans la région d’Imlil relevant de la province d’El Haouz, a été observé dimanche à la Place Moulay El Hassan à Essaouira.

Plusieurs acteurs associatifs, habitants de la cité des alizés ainsi que des touristes étrangers et des dignitaires religieux se sont ainsi rassemblés pour condamner vigoureusement le terrorisme et exprimer leur émoi et consternation suite à cet acte criminel aux antipodes des valeurs et traditions de la société marocaine.


Par la même occasion, les participants à ce rassemblement ont déposé une gerbe de fleurs et allumé des bougies en guise de soutien et de réconfort aux familles et proches des deux victimes du double homicide d’Imlil. 

Ils ont également brandi des pancartes sur lesquelles on pouvait lire  »Non au terrorisme »,  »Je suis musulman, je suis contre le terrorisme »,  »le terrorisme n’a pas de religion »,  »Non à la haine, non à l’intolérance. Oui au vivre ensemble et à la paix ».

Dans un mot de circonstance au nom de la société civile souirie, Ahmed Harrouz, de l’Association Essaouira-Mogador, a fait savoir que ce rassemblement et ce moment de recueillement sont une initiative des associations de la société civile à la mémoire de ces deux femmes assassinés par des obscurantistes qui veulent ternir l’image de l’islam par leur acte terroriste, qui n’a rien à voir avec cette religion qui prône l’amour et la tolérance.

 »Le sit-in observé aujourd’hui est un message fort à toute la communauté internationale pour lui dire qu’Essaouira condamne avec force ce crime ignoble qui a coûté la vie à deux touristes scandinaves : Louisa et Maren », a confié à la MAP, M. Tarik Ottmani, président du bureau exécutif de l’Association Essaouira-Mogador, notant que les auteurs de cet acte abominable ne peuvent aucunement prétendre être des musulmans, car l’islam est une religion de paix et de tolérance. 

 »Le Maroc a été toujours et restera à jamais un pays de paix, de tolérance et de vivre ensemble, et aucun Marocain ne tolérera ce genre de crime ou de pensée obscurantiste », a ajouté M. Ottmani.

Hicham Dinar, Moqadem de la Zaouia El Kadiriya à Essaouira et président de l’Association des Jeunes pour l’art authentique de la Zaouia El Kadiriya, a condamné énergiquement ce double crime dont les auteurs n’ont rien à voir avec l’islam, relevant que le Maroc, à travers l’ensemble de ses composantes, restera constamment mobilisé pour lutter contre le terrorisme et l’extrémisme violent.

Quant au Père Jean-Claude Gons, Curé de l’église catholique d’Essaouira depuis 37 ans, il a mis en relief cette vocation et cette tradition ancestrale d’Essaouira et du Maroc en tant qu’espace de tolérance, de paix, de rencontres, d’ouverture et d’acceptation de l’autre, soulignant l’importance du changement des mentalités en s’imprégnant des valeurs d’humanité, d’humanisme, de fraternité et d’amour. 

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page