Maroc

Drâa-Tafilalet : l’ONCA accompagne les programmes agricoles nationaux

La région de Drâa-Tafilalet doit beaucoup à l’Office national de conseil agricole (ONCA) qui l’accompagne dans la mise en œuvre des programmes agricoles nationaux, selon le directeur régional du Conseil agricole, Mohamed Laghzil. La direction régionale de l’ONCA œuvre pour l’application des axes du plan national du conseil agricole, élaboré par l’office dans l’objectif d’accompagner les stratégies agricoles nationales, à l’instar du Plan Maroc Vert (PMV) et Génération Green 2020-2030, a-t-il précisé dans un entretien à la MAP. Laghzil a relevé que les actions entreprises par la direction régionale, dans ce cadre, ont pour objectif d’encadrer, d’accompagner et de répondre aux attentes des agriculteurs de Drâa-Tafilalet, région qui se caractérise par la diversité de ses cultures et de sa géographie. Il a précisé que les consultants agricoles de la direction régionale accompagnent les agriculteurs sur le terrain, notamment ceux possédant de petites exploitations, pour identifier leurs besoins en matière de développement des différentes filières agricoles ou les orienter vers la constitution de coopératives. «Un travail important est fait aussi pour développer les fermes modernes de la région, ainsi que pour préserver et mieux valoriser les produits agricoles des régions montagneuses», a poursuivi le responsable, mettant en exergue les potentialités humaines et naturelles de la région de Drâa-Tafilalet qui lui ouvrent des perspectives prometteuses pour le développement de son secteur agricole. Évoquant Génération Green 2020-2030, Laghzil a souligné que cette nouvelle stratégie agricole s’articule autour de deux axes essentiels, à savoir la valorisation de l’élément humain et le développement des filières. «Le premier axe vise l’émergence d’une nouvelle génération de classe moyenne agricole, à travers notamment l’amélioration des revenus des agriculteurs, la généralisation de l’assurance agricole, la mise en place d’un cadre spécial pour l’agriculteur, lui permettant de bénéficier des services de protection sociale, et l’émergence d’une nouvelle génération de jeunes entrepreneurs», a-t-il expliqué. «S’agissant des filières de production, des efforts importants ont été déployés dans le cadre du PMV avec des résultats probants, sachant que des défis restent à relever, notamment ceux liés à la situation engendrée par la pandémie du Covid-19», a-t-il noté. Il a indiqué, par ailleurs, que la nouvelle stratégie agricole permettra de relever ces défis, surtout sur le plan de la commercialisation des produits agricoles qui pose problème à de nombreux agriculteurs de la région de Drâa-Tafilalet, à la production agricole variée. Mohamed Laghzil a ajouté que plusieurs sessions de formation ont été organisées, l’objectif étant de faire bénéficier quelque 200 jeunes de la région de cette initiative. «Nous avons commencé par les provinces de Tinghir, Ouarzazate et Zagora, alors que d’autres sessions sont programmées à Midelt et Errachidia», a-t-il précisé. À noter que ces formations ont pour objectif de permettre aux jeunes d’acquérir un esprit entrepreneurial, grâce à un encadrement dans les domaines de la création d’entreprise et des partenariats. Il a relevé que plusieurs jeunes de la région, animés d’une forte ambition pour aller de l’avant dans ce domaine, ont adhéré pleinement à cette initiative qui vise à les accompagner sur la voie de la création de leurs entreprises agricoles. Lors de ces sessions de formation, il est procédé à la présentation des modalités de création d’entreprise, des différentes formules juridiques qui s’y rapportent, ainsi que des techniques de base de planification et de gestion dans le domaine de l’entreprise agricole. Ces formations s’inscrivent dans le cadre des activités liées au conseil agricole, portant sur l’accompagnement des jeunes agriculteurs dans la conduite de leurs projets et l’amélioration de leurs rendements. Elles sont axées sur la gestion technique et financière des entreprises , dans le cadre de la mise en œuvre de la nouvelle stratégie Génération Green, qui vise à inciter les jeunes à créer leurs entreprises agricoles et à leur offrir des opportunités d’emploi.

Sami Nemli avec Agence / Les Inspirations ÉCO


Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Bouton retour en haut de la page