Maroc

Don et transplantation d’organes: Appel associatif à changer la loi

Il est plus que temps de se mobiliser, dans les rangs des professionnels de la santé, les médias et les responsables gouvernementaux pour travailler au changement de la loi pour le don d’organes et permettre de développer ce moyen thérapeutique. C’est l’appel lancé par la présidente de l’association REINS, Amal Bourquia, à l’occasion de la journée mondiale du don d’organes et de la greffe, célébrée le 17 octobre.
Prenant part à une rencontre tenue à ce sujet, le Professeur Amal Bourquia, également spécialiste en néphrologie, dialyse et transplantation, que l’occasion est propice pour faire le point sur la situation délicate du don et de la transplantation d’organes au Maroc, de sensibiliser à l’importance du don d’organes et démystifier les mythes liés à cet acte thérapeutique et d’attirer l’attention sur le nombre sans cesse croissant de patients qui décèdent en attente d’organes.

Baisse des prix du carburant : 1 milliard de DH de perte pour les distributeurs



Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Bouton retour en haut de la page