Maroc

Des professeurs étrangers pour enseigner l’anglais et les mathématiques

Le ministère de l’Education nationale serait en cours de penser la possibilité de recruter des professeurs étrangers, subsahariens notamment, pour enseigner les cours d’anglais et de mathématiques dans les universités et les Centres régionaux des métiers de l’éducation et de la formation (CRMEF). 

Le ministère de l’Education réfléchirait à une alternative pour pallier le manque de professeurs marocains d’anglais et de mathématiques et la solution serait le recrutement de professeurs subsahariens. C’est l’information qui a circulé dernièrement sur les réseaux sociaux, rappelant ainsi la récente démarche du ministère de la Santé pour pallier le manque de médecins au niveau de la ville de Tata. Pour le ministère de l’Education, cette information passe du côté des «fake news». 


Contacté par LesEco.ma, le ministre de l’Education, Said Amzazi, réfute toute démarche dans ce sens. «C’est du n’importe quoi. On n’a jamais dit quoi que ce soit par rapport à cela. C’est quelque chose qui na jamais été envisagé. Pour moi, c’est de la désinformation», a-t-il martelé.

«Nous sommes dans un processus de recrutement de jeunes marocains que nous sommes en train de former dans le cadre de contrats ; je ne vois donc pas pourquoi on va venir et changer de politique et d’orientation», a-t-il ajouté.

Par ailleurs, et afin de rassurer l’opinion publique, le ministère de tutelle a sorti un communiqué afin de démentir, d’une part, l’information, et où il appelle, d’autre part, les supports à plus de pertinence dans le traitement de l’information pour éviter l’intox».

Il est à rappeler que concernant les cours d’anglais, le ministère a lancé avec des partenaires une étude pour appréhender la faisabilité d’enseigner l’anglais à partir de la fin du cycle du primaire. Le but étant d’adopter cette langue dans l’enseignement de certaines matières au niveau du cycle du secondaire qualifiant.

 

 

 

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page