Maroc

Des prix pour encourager le partenariat université-entreprise

ENSEIGNEMENT. LEARNIG BY DOING OU L’APPRENTISSAGE PAR LA PRATIQUE. Le partenariat entre l’université et le tissu productif a le vent en poupe pour la rentrée 2022-2023 et la tutelle lui accorde un grand intérêt. Des prix ont été créés pour encourager les équipes de recherche et les entreprises, engagées dans des processus d’innovation et de coopération. 

Dans l’optique de valoriser les travaux de recherche et de partenariat Université-Entreprise, pour en faire de puissants leviers de compétitivité et de rehaussement du positionnement du Maroc dans les classements internationaux, le ministre de l’Enseignement supérieur, de la recherche scientifique et de l’innovation prévoit, dans le cadre de la mise en œuvre du PACTE ESRI, d’instaurer de nouveaux mécanismes permettant d’encourager et d’intensifier la relation Université-Entreprise autour de projets de recherche et d’innovation. Récemment, plusieurs projets allant dans ce sens ont été primés lors de la 7e édition du «Prix de la Compétitivité, Prix du Partenariat Université-Entreprise».

Le premier prix est revenu ainsi au projet de «Valorisation des déchets textiles pour le développement de produits isolants et non tissés à destination du secteur du bâtiment», porté par l’École supérieure des industries du textile et de l’habillement (ESITH) en collaboration avec le Centre des techniques et matériaux de construction (CETEMCO), ainsi que par l’entreprise «CONEDMAR». Quand au deuxième prix, il a été décerné à un projet relatif à la «Valorisation industrielle des procédés de production du biofongicide à base de trichoderma asperellum et contrôle qualité», initié par l’Université Ibn Tofail – Faculté des Sciences et «ATRACO SARL».

Le 3e prix a été attribué à un projet relatif au «Diagnostic de la corrosion des pièces et équipements métalliques utilisés par l’Office national de l’eau et de l’électricité (ONEE) et développement d’une approche pour améliorer leurs résistances», porté par l’École nationale supérieure des mines de Rabat (ENSM), l’Université Ibn Tofail – Faculté des Sciences et par l’ONEE.

Ce prix vise à promouvoir et à encourager le partenariat entre l’université et le tissu productif, notamment en répondant aux besoins des entreprises en solutions innovantes, à travers la valorisation des résultats de la recherche scientifique et du transfert technologique, et ce, en primant les institutions et les entreprises ayant collaboré à la réussite de projets collaboratifs de recherche et développement technologique et d’innovation. Un total de 22 projets ont été soumis, dont 19 sont éligibles, au titre de cette 7e édition, lancée sous un nouveau format et caractérisée principalement par l’augmentation du montant des prix accordés aux lauréats, augurant ainsi d’une organisation annuelle de ce prix au lieu d’un lancement tous les deux ans.

Depuis sa première édition, ce Prix a connu la participation de plus de 100 projets dans différents domaines, devenant, ainsi, un rendez-vous incontournable pour les équipes de recherche et les entreprises, engagées dans des processus d’innovation et de coopération. Aujourd’hui, le défi est d’élargir le vivier des entreprises qui investissent dans la R&D, et que cette dernière soit menée sur une base régulière et en partenariat avec l’Université au moment où les dépenses de R&D par l’entreprise ont augmenté entre 2016 et 2019.

Khadim Mbaye / Les Inspirations ÉCO

Immobilier : pourquoi les prix sont en hausse continue ?



Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Bouton retour en haut de la page